Rentée du CML : Cyril Massarotto fidèle à ses rêves d’enfant

CYRIL MASSAROTTO

Cyril Massarotto est l’invité du Centre Méditerranéen de Littérature pour son huitième roman Quelqu’un à qui parler (Éditions XO) ce vendredi 24 février 2017 à 18h00 à l’Hôtel Pams.

Né en 1975 à Perpignan, Cyril Massarotto a longtemps écrit des paroles de chansons pour son groupe, Saint-Louis, avant de se sentir à l’étroit dans l’exercice et de se lancer dans l’écriture. Instituteur puis directeur d’une école maternelle, il se consacre à l’écriture depuis le succès de son premier roman, Dieu est un pote à moi qui a reçu le Prix Méditerranée des Lycéens en 2009. Sept romans ont suivi depuis ce premier succès parmi lesquels Cent pages blanches et Trois enfants du siècle , Cyril Massarotto signe avec Quelqu’un à qui parler qui parait en ce début d’année 2017 un roman plein de justesse, de tendresse, riche d’une profonde réflexion sur l’enfant que chacun de nous a été et qui ne nous quitte jamais tout à fait. Samuel, le personnage du roman, fête ses trente-cinq ans, seul face à des assiettes vides. La déprime est proche. Il attrape alors son téléphone mais réalise qu’il n’a personne à qui parler. Soudain, un numéro lui revient en mémoire : celui de son enfance et de la maison du bonheur familial depuis trop longtemps disparu.

Une fable sur le temps qui passe

Cyril Massarotto avec une simplicité lucide trouve le chemin le plus étroit, le plus intime pour murmurer à votre oreille. Qui une fois adulte s’est retourné, fait le bilan de ce qu’il avait entrepris pour se confronter aux rêves qu’il avait quand il était enfant ? Samuel va avoir cette chance d’échanger avec celui qu’il était quand il avait dix ans. Ils vont créer un lien, s’apprivoiser et se dire des choses essentielles. Ce roman nous raconte une histoire qui fait résonnance. On ressent à chaud un panel d’émotions qui nous effleure, qui nous bouleverse. On se remémore la candeur de l’enfance, sa vérité avant que les peurs et les accidents de la vie nous accrochent. Cet instant de magie où l’on croit encore à ses rêves et que tout encore est possible. L’auteur nous exhorte à travers Samuel à avoir le déclic, à être fidèle à soi-même et à ses rêves d’enfant. L’écriture est fluide, drôle, tendre, douce-amère. Les pages défilent et s’ancrent progressivement, imperceptiblement. Cyril Massarotto touche notre sensibilité avec une finesse démesurée. Il bouscule notre conformisme, nos habitudes pour titiller notre conscience. À travers un dialogue intimiste, les sentiments, la sincérité se réveillent et se révèlent. Pour que l’adulte que vous êtes n’oublie jamais l’enfant que vous étiez.

Entrée Libre
Renseignements CML 04.68.51.10.10

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.