Philippe Chopin, préfet des Pyrénées-Orientales et Thérésa Cunillera, sur le site du tunnel LGV du Perthus

Philippe Chopin, préfet des Pyrénées-Orientales et Thérésa Cunillera, sur le site du tunnel LGV du Perthus

Accompagnés de M. le Consul général d’Espagne à Perpignan, Mme la déléguée et M. le préfet ont visité les installations le lundi 8 avril 2019 les installations de société Línea Figueras-Perpignan (LFP), gestionnaire de la ligne à grande vitesse Perpignan-Figueras, situées à la tête nord du tunnel du Perthus.

Au cours d’une réunion, qui s’est déroulée dans la salle de crise, M. le directeur général de LFP a présenté les installations du tunnel ainsi que les plans de secours applicables au tunnel, à savoir, le Plan d’Intervention et de secours (PIS) de sa société et le Plan de Secours Binational (PSB) signé entre la France et l’Espagne en 2010. Le PSB prévoit la réalisation d’un exercice de sécurité civile par an (exercice de terrain ou exercice d’état-major) afin de tester le plan. L’organisation est assurée alternativement par la partie française et la partie espagnole.

Le tunnel du Perthus est un parfait exemple de collaboration transfrontalière entre la France et l’Espagne et d’innovation permanente en matière de sécurité. C’est aussi un exemple de collaboration des autorités publiques avec un gestionnaire privé d’infrastructure ferroviaire.

Le tunnel du Perthus fait partie de la section internationale, un tronçon ferroviaire à double voie entre les communes de Llers, à proximité de Figuères en Espagne, et Le Soler, à proximité de Perpignan, en France. Il est géré par la société LFP, détenue à parts égales par les gestionnaires d’infrastructures nationaux des deux pays : ADIF et SNCF Réseau.

En amont de la visite des représentants des deux gouvernements, les délégations espagnoles et françaises constituées pour la gestion du tunnel, se sont réunies à deux reprises depuis le début de l’année, dans l’objectif de réviser le PSB et de préparer l’exercice de secours de terrain conjoint qui aura lieu cette année au mois d’octobre.

Pour mémoire, la ligne Perpignan-Figueres a une longueur de 45 km, 25 km sur le territoire français et 20 km sur le territoire espagnol. Sur le tracé de cette ligne, le tunnel du Perthus de 8,4 km fait office de frontière entre les deux pays. Ce tunnel est équipé de divers systèmes de sécurité et est contrôlé par des procédures de sécurité extrêmement rigoureuses. La ligne, gérée par Línea Figueras Perpignan S.A, est utilisée par des trains de voyageurs et de fret et s’avère stratégique pour le transport de marchandises depuis le Port de Barcelona et la façade méditerranéenne espagnole, vers toute l’Europe et inversement.

Philippe Chopin, préfet des Pyrénées-Orientales et Thérésa Cunillera, sur le site du tunnel LGV du Perthus Philippe Chopin, préfet des Pyrénées-Orientales et Thérésa Cunillera, sur le site du tunnel LGV du Perthus

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.