Pays de la Vallée de l’Agly : réunion d’information avec le groupe La Poste

pays-de-la-vallee-de-lagly-reunion-dinformation-avec-le-groupe-la-poste

Ce mercredi 9 octobre, à la salle des fêtes de Montner, avait lieu une réunion d’information sur l’actualité des finances locales et son contexte ainsi que sur les nouveaux services de proximité mis en place par le Groupe La Poste. Une volonté de Pierre Estève, Président de l’Association du Pays de la Vallée de l’Agly, de mettre l’accent sur les points à surveiller et donc présenter des solution concrètes et des services novateurs aux maires, élus et techniciens des communes du territoire, confrontés quotidiennement à des problématiques de plus en plus préoccupantes : comment se portent les collectivités locales, si les habitants du troisième âge sont bien entourés, si les élèves sont bien encadrés à l’école, … Une initiative de plus pour le Pays de la Vallée de l’Agly. C’est dans ce contexte que Stéphane VISSEQ, Délégué aux Relations Territoriales du Groupe La Poste pour les Pyrénées-Orientales, a réuni les experts de La Poste.

L’Association du Pays de la Vallée de l’Agly a pour vocation d’accompagner jour après jour les 36 communes de son territoire – essentiellement rural – sur toutes les questions de services et de mobilités de leurs administrés. Cette mission de solidarité est d’autant plus importante lorsque l’on sait que sur ces 36 communes, 21 comptent moins de 500 habitants. C’est pour cela que Pierre Estève a porté l’organisation de cette réunion d’information avec le Groupe La Poste, de manière à tenir informées les communes de l’actualité des finances locales et des nouveaux services mis en place.

Pour introduire, Jorge Bras, Responsable des Financements Locaux à la Direction des Entreprises et du Développement des Territoires de la Banque Postale, est revenu sur le contexte financier plutôt difficile pour les petites communes, où il faut prêter une attention financière pour tout type de financement.

ACTUALITÉS FINANCIÈRES ET SERVICES DE PROXIMITÉ
Ainsi, quatre points ont été mis en avant concernant les budgets des collectivités locales :
– Sur les années 2011-14 les collectivités locales ont subi un effet de ciseaux avec la baisse de leur épargne brute (excédent de fonctionnement), depuis 2015, notamment avec une forte maîtrise des dépenses de gestion, l’épargne brute est repartie à la hausse, tout comme les investissements ;
– La réforme de la taxe d’habitation avec ce qui est prévu (80% des contribuables exonérés en 2020) et envisagé (suppression totale de la taxe à terme) ;
– Comment analyser le budget de sa commune, avec la rigidité des dépenses de gestion, la décomposition des recettes, les épargnes dégagées de la section de fonctionnement pour autofinancer les investissements, et le stock de dette. Sachant qu’il existe de forte disparités entre les communes selon leur taille, mais aussi les charges de centralité qui peuvent peser sur elles. A titre d’exemple, le taux d’épargne brute des communes rurales est de plus de 20%, contre moins de 15% sur les communes urbaines. Les dépenses de gestion sont de moins de 700 euros sur les petites communes en moyenne, contre plus de 1200 euros sur les communes de plus de 10000 habitants ;
– Enfin, un focus a été fait sur les évolutions des marchés financiers : la croissance est forte aux États-Unis, elle est plus modérée sur la zone euro, le taux de chômage en baisse, il y a une évolution plus modérée en France. Les taux d’intérêt courts seraient inchangés jusqu’à l’été 2019, et sur les taux longs, il y un biais haussier, mais à surveiller en fonction de la croissance sur la fin de l’année 2018.

Dans une seconde partie, trois modules étaient présentés sous forme de tables tournantes :
– La première table, animée par Laetitia Delprat, monitrice des ventes, présentait la tablette « ARDOIZ », destinée aux personnes âgées ou aux personnes éloignées du numérique. Cette tablette est conçue avec une ergonomie très simplifiée pour ainsi pouvoir naviguer de manière optimale. Les options de lectures ou dictées vocales sont inclues, ainsi que le service de mise en route effectué par le facteur dès la réception de la tablette chez la personne. Cette tablette a une certification AFNOR et a remporté de nombreux prix. Pour les collectivités, la location de plusieurs tablettes est possible.
– La seconde table, animée par Sébastien Chevallier, responsable des actions commerciales, présentait le programme « Veiller sur mes Parents » qui vise à lutter contre l’isolement des séniors et favoriser les relations intergénérationnelles. Le facteur se présente de 1 à 6 fois par semaine au domicile des bénéficiaires puis transmet aux personnes proches désignées les besoins de services pour le bénéficiaire (mise en relations avec des artisans, alerte sur l’état de santé observé). Il y a une qualification des données selon les besoins qui sont différents et ce service est accessible 24/24h et 7/7j ;
– La troisième table, animée par Audrey Delsuc, chargée de développement commercial, présentait la tablette « SQOOL ». Cette solution permet de développer des méthodes d’apprentissages innovantes pour favoriser la réussite scolaire et développer l’autonomie, de former des citoyens responsables et autonomes à l’ère du numérique et de préparer les élèves aux emplois digitaux de demain.

Le Pays de la Vallée de l’Agly, à l’instar du Groupe La Poste, remplit donc totalement sa mission de service public.
Contact / 04 68 53 39 48 / contact@valleedelagly.fr
Association du Pays de la Vallée de l’Agly – Centre Aragon – Place Francisco Ferrer – 66310 ESTAGEL.

Photo de Une : M. Pierre Estève qui introduit la réunion
Photo ci-dessous : Présentation de la tablette « ARDOIZ »

pays-de-la-vallee-de-lagly-reunion-dinformation-avec-le-groupe-la-poste

pays-de-la-vallee-de-lagly-reunion-dinformation-avec-le-groupe-la-poste

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.