Réforme de la taxe d’habitation dans les Pyrénées-Orientales : quel est le gain moyen dans le département cette année ?

La réduction de la taxe d’habitation sur les résidences principales est une réalité pour la deuxième année consécutive. Après une baisse d’un tiers en 2018, la taxe d’habitation baisse à nouveau cette année de 2/3 pour près de 80% des foyers.

En 2019, le gain moyen s’élève à 402 € pour les 138 555 foyers du département des Pyrénées-Orientales concernés.

Afin de vous aider à relayer l’information auprès de vos lecteurs dans vos éditions locales, vous trouverez en PJ le fichier qui détaille les gains par communes dans le département.

Pour 80% des foyers, 2019 sera la dernière année de paiement de la taxe d’habitation sur leur résidence principale et en 2020, ils en seront totalement exonérés.

Pour les 20% de foyers restant, la taxe d’habitation sera supprimée en 3 ans, et la dernière année de paiement sera 2022.

La suppression de cet impôt n’aura pas d’impact budgétaire pour les collectivités locales. Il sera en effet mis en place des mécanismes de compensation à l’euro près (transfert de part d’imposition entre collectivités, attribution de parts d’un impôt national) garantissant un maintien des ressources des collectivités.

La Direction générale des Finances publiques (ou son service local) est à votre disposition pour tout complément d’information.

Réforme de la taxe d’habitation dans les Pyrénées-Orientales : quel est le gain moyen dans le département cette année ? Le détail ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.