De l’autre côté de la frontière, en bref…

Le Smart Lighting, en force à Barcelone. La mairie de Barcelone coordonne depuis décembre 2013 un Schéma Directeur de l’Eclairage adapté aux normes “Smart Lighting”. Cette initiative, vouée à privilégier le confort des piétons et à optimiser la dépense énergétique sur un principe d’intelligence fonctionnelle, comporte l’installation de capteurs. Ces systèmes permettant un éclairage public plus efficace et moins onéreux sont implantés sur 15 artères et places barcelonaises, dont le Passeig de Gràcia, l’avenue Paral·lel et le quartier du Born. Ces sites pilotes, présentés aux experts internationaux, doivent permettre à Barcelone de s’ériger en modèle de référence. Sur un budget de 22,4 millions d’euros, ce Schéma Directeur permettra d’équiper 160 tronçons de rues et 3360 points de lumières jusqu’en 2015. La mairie de Barcelone profite de ce plan d’intervention technique pour renforcer son réseau de wifi public et ses systèmes de mesure de la qualité de l’air.

 Nous vous invitons à parcourir la synthèse hebdomadaire de l’actualité économique catalane et espagnole, en français, de l’agence Nord Sud Consult.

Le Smart Lighting, en force à Barcelone. La mairie de Barcelone coordonne depuis décembre 2013 un Schéma Directeur de l’Eclairage adapté aux normes “Smart Lighting”. Cette initiative, vouée à privilégier le confort des piétons et à optimiser la dépense énergétique sur un principe d’intelligence fonctionnelle, comporte l’installation de capteurs. Ces systèmes permettant un éclairage public plus efficace et moins onéreux sont implantés sur 15 artères et places barcelonaises, dont le Passeig de Gràcia, l’avenue Paral·lel et le quartier du Born. Ces sites pilotes, présentés aux experts internationaux, doivent permettre à Barcelone de s’ériger en modèle de référence. Sur un budget de 22,4 millions d’euros, ce Schéma Directeur permettra d’équiper 160 tronçons de rues et 3360 points de lumières jusqu’en 2015. La mairie de Barcelone profite de ce plan d’intervention technique pour renforcer son réseau de wifi public et ses systèmes de mesure de la qualité de l’air.

Le Smart Lighting, en force à Barcelone.

La mairie de Barcelone coordonne depuis décembre 2013 un Schéma Directeur de l’Eclairage adapté aux normes “Smart Lighting”. Cette initiative, vouée à privilégier le confort des piétons et à optimiser la dépense énergétique sur un principe d’intelligence fonctionnelle, comporte l’installation de capteurs. Ces systèmes permettant un éclairage public plus efficace et moins onéreux sont implantés sur 15 artères et places barcelonaises, dont le Passeig de Gràcia, l’avenue Paral·lel et le quartier du Born. Ces sites pilotes, présentés aux experts internationaux, doivent permettre à Barcelone de s’ériger en modèle de référence. Sur un budget de 22,4 millions d’euros, ce Schéma Directeur permettra d’équiper 160 tronçons de rues et 3360 points de lumières jusqu’en 2015. La mairie de Barcelone profite de ce plan d’intervention technique pour renforcer son réseau de wifi public et ses systèmes de mesure de la qualité de l’air.

Après l’Allemagne, Tamesol gagne un marché de 18 millions aux Royaume-Uni.

La société Tamesol, qui a obtenu en novembre un marché de 6 millions d’euros en Allemagne, décroche en décembre un marché britannique de 18 millions. Les systèmes à haut rendement de cette entreprise installée à Campllong (Girona) équiperont la ville de Rushden (Northamptonshire). Pour obtenir l’agrément de 144.000 modules énergétiques “TM Series” de sa fabrication, selon les normes “Microgeneration Certification Scheme” requises aux Royaume-Uni, Tamesol a déboursé 120.000 euros. Cette installation, à finaliser en avril 2014, comporte une première phase équivalant à 33 stades de football, pour 36 mégawatts. fournis. Parallèlement, Tamesol exposera en juin au salon Intersolar européen (Munich), en juillet au salon Intersolar américain (San Francisco) puis en octobre au salon Solar Energy UK (Birmingham). L’obtention du label “UL”, indispensable pour opérer aux Etats-Unis, est dans le viseur de cette entreprise.

La société Gamesa livre 225 éoliennes aux USA.

La filiale américaine de l’entreprise basque Gamesa signe un accord avec la société portugaise EDP, filiale de la société madrilène EDPR, afin de fournir 225 éoliennes de sa fabrication au marché américain. Suite à ce partenariat, un ensemble fournissant 450 mégawatts sera installé de 2014 à 2016 par Gamesa Wind US, qui a précédemment commercialisé aux USA des aérogénérateurs destinés au site Lone Star, situé au Texas.

La Foire de Barcelone organise des salons au Qatar et au Japon.

Les 62 salons et 70 autres événements professionnels accueillis en 2013 par la Foire de Barcelone ont occasionné 117 millions de chiffre d’affaires, soit 11% de plus que prévu, pour une progression de 1,7% par rapport à 2012. Ce succès est principalement produit par le secteur médical, notamment le salon Pharmaprocess, et les technologies. En outre, la Foire de Barcelone a organisé à l’étranger les salons Piscine Moscou et Piscine Saõ Paulo ou encore Smart City Bogota et Alimentaria Brésil. En 2014, elle coorganise les salons de l’automobile et du bijou du Qatar, Smart City à Kyoto et Construmat à Recife (Brésil).

Le Fonds d’investissement américain KKR achète 49,9% de Port Aventura.

La société italienne Investindustrial, qui possédait 100% du capital du parc à thème de la région de Tarragona, vend 49,9% de sa participation au fonds d’investissement américain KKR, pour plus de 200 millions d’euros. En 2012, ce groupe italien avait acquis 50% du capital auprès du groupe bancaire catalan La Caixa. Port Aventura, qui emploie 2556 personnes, a dégagé un chiffre d’affaires de 259 millions d’euros en 2013.

La firme indienne Samvardhana Motherson investira 30 millions en Catalogne.

La multinationale Samvardhana Motherson Group (SMG), spécialisée dans les rétroviseurs, les portes d’automobiles et les pare-chocs, prévoit pour 2014 un investissement de 30 millions d’euros en Catalogne, accompagné de la création de 100 emplois. SMG, qui dispose actuellement de 1000 salariés dans ce territoire, est présent à Polinyà, Martorell, Ripollet et Castellbisbal (région de Barcelone). 20% de ses ventes mondiales proviennes de ses sites de production catalans.

Le tourisme étranger progresse de 7,4% en Catalogne.

Cette hausse, enregistrée de janvier à novembre 2013, a été rendue possible par la présence de 14,8 millions de visiteurs étrangers. A l’échelle de l’Espagne, la Catalogne a attiré 25,4% du tourisme international, Britanniques, Français et Allemands occupant les premières places.

L’Espagne perd trois places au palmarès mondial du marketing territorial.

La marque territoriale “Espagne” figure parmi les 10 repères géographiques mondiaux les plus érodés en 2013. Le rapport annuel  Brand Finance, rédigé à Londres, estime à 20% la perte de cote espagnole, passée de 908 milliards d’euros en 2002, à 725 milliards. Ce pays est passé de la 18e à la 13e place, selon des critères liés à l’investissement, au tourisme, aux produits, aux services et aux compétences de ses habitants. Le Top 10 mondial est constitué par les Etats-Unis, la Chine, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon, la France, le Canada, le Brésil, l’Inde et l’Australie.

160 Airbus, partiellement conçus par Aciturri (Castille-et-León).

La société Aciturri, implantée à Boecillo (région de Castille-et-León) reçoit une commande liée à la fabrication de 160 Airbus, conclue au Salon Aéronautique deu Dubaï. Cette usine employant 250 personnes fabrique les parties basses et les éléments composant les ailes des A350, A380 et A320 destinés aux compagnies aériennes Emirates et Etihad Airways. Aciturri dispose aussi d’usines aéronautiques spécialisées, à Tres Cantos (Madrid), Séville, Cadix, Álava et Miranda de Ebro.

Seat licencie 201 salariés.

En 2014, dans le cadre d’une politique de réduction de 5% des coûts, l’usine Seat de Martorell (Barcelone) licenciera 201 salariés, occupant majoritairement des postes d’encadrement et de direction. Le Comité d’entreprise a permis de limiter les effets d’un plan social, qui devait concerner 393 employés.

Le secteur automobile espagnol est optimiste.

L’année 2013 a comporté des investissements de 3,5 milliards d’euros et occasionné la production de 3 millions de véhicules, dont 10 nouveaux modèles (Nissan, Ford, Seat, Renault etc). Un relatif succès est affiché, grâce à un léger regain du marché national et un marché européen représentant 70% des exportations. La nouvelle compétitivité espagnole, associée à une main d’oeuvre qualifiée, explique l’optimisme des professionnels. L’Espagne, qui équipe désormais les taxis de New York, Londres et Abu Dhabi, espère accroître sa présence dans ses nouveaux marchés, constitués par l’Algérie, le Maroc, la Russie, la Chine et les Etats-Unis. Au 2e trimestre 2013, elle occupait la 11e position mondiale en matière d’unités produites, devant la Russie (12e) et la France (13e), mais derrière le Canada (10e), sur un classement, mené par la Chine, dans lequel l’Allemagne figurait en 4e place.

Le Français Dailymotion s’installe à Madrid.

Le service de vidéos en ligne Dailymotion, concurrent de l’Américain YouTube, inaugure sa filiale en Espagne, par l’intermédiaire de laquelle il multipliera les partenariats publicitaires et de contenus. Dailymotion, propriété d’Orange, a lancé une filiale japonaise en octobre.

Le FMI et la Commission européenne saluent la restructuration bancaire espagnole.

Les inspecteurs du Fonds Monétaire International et la Commission européenne approuvent les mesures d’assainissement du système bancaire espagnol, tout en avertissant du risque induit par l’amenuisement des marges financières. Cependant, les banques épaulées par le Fonds espagnol de Restructuration Ordonnée Bancaire (FROB), créé en 2008 dans le sillage de la crise, font l’objet d’une surveillance accrue des instances européennes et mondiales.

Une étude universitaire pour épauler le secteur de la pêche de la Costa Brava.

Les sept loges de mer de la province de Girona, en proie à une stagnation commerciale, commandent une étude à l’Université de Girona afin d’établir scientifiquement les raisons de leur difficultés. Les évolutions économiques affrontées depuis 2000 par chaque port (Roses, Palamós, Llançà etc) seront passées au crible. Le rapport, attendu pour avril 2014, est financé par la banque La Caixa.

La fraude fiscale en Espagne continuera, selon 82% des économistes catalans.

82% des experts en économie catalans estiment que l’économie parallèle ne diminuera pas dans les prochaines années. Selon une étude publiée par le Collège des Economistes de Catalogne, les réformes engagées par l’Etat espagnol, qui a réduit à de 41 à 5 les types de contrats de travail, comporteront des résultats incertains et ne produiront pas davantage d’emplois.

L’Espagne libéralise la grande vitesse ferroviaire.

La libéralisation définitive du marché de la grande vitesse ferroviaire est annoncée pour 2014 par le ministère espagnol de l’Equipement. Dès le premier semestre, les opérateurs privés autres que la société nationale RENFE seront en compétition, afin de réduire les prix, selon le gouvernement espagnol.

nordsudconsult

Sources : ACC1Ó, Actualidad Pyme, Agence Catalane d’Informations, ARA Emprenem, Aragón Exterior, Autorité Portuaire de la Baie d’Algésiras, Autorité Portuaire de Carthagène, Banque d’Espagne, Barcelona Growth, Barcelona Regional, Cadena de Subministro, Capital, Catalunya Press, Cercle d’Economie de Barcelone, Cercle d’Economie de Lleida, Chambre de Commerce d’Alicante, Chambre de Commerce de Barcelone, Chambre de Commerce de Castelló de la Plana, Catalunya Empresarial, Chambre de Commerce de Madrid, Chambre de Commerce de Girona, Chambre de Commerce de Lleida, Chambre de Commerce de Palamós, Chambre de Commerce de Sant Feliu de Guíxols, Chambre de Commerce de Saragosse, Chambre de Commerce Française de Barcelone, Chambre de Commerce Française de Madrid, Communauté de Madrid, Confédération Espagnole de la Petite et Moyenne et Entreprise, Confédération Espagnole d’Organisations Entrepreneuriales, Corporation Catalane de Médias Audiovisuels, Députation de Barcelone, Députation de Girona, Députation de Lleida, Députation de Tarragona, Diari de Girona, Diari de Tarragona, EFE, El Economista, El Mundo, El Pais, El Periódico de Aragón , El Periódico de Catalunya, El Punt Avui, El Singular Digital, Energética 21, ESADE Business, Espagne Exportation et Investissements, Europa Press, Eurorégion de l’Arc Méditerranéen, Expansión, Fédération d’Organisations Entrepreneuriales de Girona (FOEG), Foire de Barcelone, Foire de Girona, Foire de Reus, Foire de Saragosse, Foire de Madrid, Fondation Catalogne Europe, Foment del Treball, Fondation d’Etudes Supérieures d’Olot, Fòrum Carlemany, Global Lleida, Gouvernement de l’Aragon, Gouvernement de Catalogne, Gouvernement espagnol, Institut Aragonais de Fomento, Institut de la Petite et Moyenne Entreprise de Valencienne, Institut Ignasi Vilallonga, Institution des Foires d’Alicante, Institution des Foires de València, La Lettre M, La Vanguardia, L’Econòmic, L’Empordà, Mairie d’Alicante, Mairie de Barcelone, Mairie de Figueres, Mairie de Girona, Mairie de Madrid, Mairie de Saragosse, Mairie de València, Ministère espagnol de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme, Micro, Petites et Moyennes Entreprises de Catalogne (PiMEC), Mundo Empresarial, Parc Scientifique et Technologique Agro-alimentaire de Lleida, Parc Scientifique et Technologique de l’Université de Girona, Parc Scientifique de Murcia, Parc Technologique du Vallès, Parc Technologique du Bages, Patronat Cecot, Port de Barcelone, Port de Tarragona, Port de València, Parcs Economiques de l’Etat espagnol, Région de Murcia, Reuters Business, Tecnalia, Représentation de la Commission européenne à Barcelone, The Financial Times, Université Autonome de Barcelone, Université de Barcelone, Université Complutense de Madrid, Université de Girona, Université de Saragosse, Université de València, Universitat de Vic, Via Empresa, Vía Libre, Zaragoza Activa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.