Perpignan : Journées européennes du Patrimoine, 20 et 21 septembre 2014

perpignan-journees-europeennes-du-patrimoine-20-et-21-septembre-2014

perpignan-journees-europeennes-du-patrimoine-20-et-21-septembre-2014

Des édifices historiques aux ensembles architecturaux, Perpignan dispose d’un patrimoine monumental riche et varié. Depuis l’ère antique, chaque époque a laissé son empreinte pour illustrer son art, ses savoir-faire et marquer son temps.

Aujourd’hui, les grandes réalisations architecturales telles que l’ensemble cathédral, le Castillet ou la Casa Xanxo, viennent en témoigner. Des vestiges uniques, un art gothique prépondérant révèlent les origines de la cité, de sa culture.

Un héritage à travers lequel la Fidelíssima raconte son histoire, forgeant à travers les âges l’identité catalane. La Ville se doit de le préserver pour le partager et le transmettre aux générations futures, c’est pourquoi une grande importance est accordée à la restauration et à la réhabilitation des monuments.

Perpignan est également une ville qui entretient un rapport privilégié avec la nature en raison de son histoire agricole et de sa configuration géographique avec les cours d’eau et les ruisseaux qui la traversent. Aussi, tout un dispositif est mis en place pour préserver et développer sur tout le territoire, les espaces-vert, les parcs et jardins.

C’est pourquoi, à l’occasion de cette 31ème édition des Journées européennes du patrimoine dont le thème est « Patrimoine culturel, patrimoine naturel », Perpignan vous invite à découvrir les innombrables trésors d’une ville profondément marquée par la nature.

Dominée par l’imposante silhouette du Canigou, scindée par de capricieux cours d’eau, modelée par le terrain qu’elle recouvre et dont elle a puisé ses principaux matériaux, Perpignan utilise, soumet ou intègre la nature dont elle ne cesse de s’inspirer. Ces rapports complexes entre ville et nature lient intimement « patrimoine naturel » et « patrimoine culturel ».

Au-delà des portes-ouvertes notamment d’édifices exceptionnellement ouverts au public et des visites des principaux monuments, de nombreuses visites-découvertes, pour adultes et enfants, ainsi qu’une conférence se rapportent directement au thème de ces Journées Européennes du patrimoine : « patrimoine culturel, patrimoine naturel ».

Ces journées seront aussi l’occasion de découvrir des édifices récemment restaurés, comme Notre-Dame de La Réal, le couvent Sainte-Claire et l’Ancienne Université ; nouvellement acquis par la Ville, comme l’ancien évêché, ou qui ont donné lieu à une étude récente, comme la chapelle du Tiers-Ordre. La plupart d’entre eux donneront d’ailleurs lieu à des visites exceptionnelles, conduites par des spécialistes ou des professionnels.

La rentrée du patrimoine : septembre – octobre 2014

La grande richesse du patrimoine naturel perpignanais incite à dépasser le cadre des Journées européennes du patrimoine pour vous proposer une large programmation de visites-découvertes, conférences, expositions, autour de ce thème passionnant.

Ainsi, 5 semaines permettront de développer ce thème en considérant l’eau dans la ville, le terrain et les matériaux de la ville, le végétal dans la ville, les rapports entre la nature et la ville, entre l’art et la nature. Dans le cadre de ce programme, des conférences, dont l’entrée sera libre, auront lieu à la Casa Xanxo les mardis soir.

Des visites-découvertes s’adresseront tant aux enfants les mercredis après-midi, qu’aux adultes les samedis et dimanches matin.

Carte interactive de la signalétique patrimoniale

Cette carte, réalisée par la Direction de l’Informatique et des Systèmes d’Information et l’Animation du Patrimoine localise l’ensemble des 83 panneaux de la signalétique patrimoniale mise en place dans la ville en 2013 et 2014.

Les figurés qui les représentent différencient par leur forme les types de patrimoine (religieux, civil et militaire, sites urbains) et par leur couleur les périodes (Antiquité, Moyen-âge, époques moderne et contemporaine), tout en soulignant par leur taille les monuments importants.

Ils permettent d’accéder aux notices, en quatre langues (français, catalan, espagnol et anglais) et aux illustrations qui s’y rapportent.

Des informations complémentaires (renseignements pratiques, légendes des illustrations, commentaire amplifié, bibliographie, etc.) pourront s’ajouter aux textes et images de la signalétique patrimoniale.

Un menu permet d’effectuer une recherche et de l’affiner par quartier, par type de patrimoine ou par période.

Cette carte sert de support à des itinéraires thématiques, dont le parcours peut être affiché et les étapes détaillées.

Des QR codes placés sur les panneaux de la signalétique patrimoniale renverront à cette carte interactive et offriront la possibilité de suivre les itinéraires proposés.

L’acquisition de l’ancien évêché

La Ville vient d’acquérir le bâtiment de l’évêché, rue de l’Académie. Cet édifice remonte à la seconde moitié du XVIIIe siècle : il abritait les classes de l’Académie militaire, créée à l’initiative du Comte de Mailly, pour l’éducation de la noblesse catalane. Les autres bâtiments du site forment la caserne Gallieni. Après la disparition de l’Académie, l’édifice servit de demeure privée avant d’être racheté – peu après 1905 – et surélevée d’un étage par « l’évêque des catalans », Mgr Carsalade du Pont, pour en faire le nouvel évêché.

Edifice emblématique religieux catalan, mêlant décor modeste du XVIIIe siècle et historiciste du début du XXe siècle, il s’ouvre sur un jardin qui domine le chevet de l’ensemble conventuel de Saint-Dominique.

Destiné à présenter les traditions de la confrérie de la Sanch, il sera pour la première fois ouvert au public à l’occasion de l’exposition :

-> « Regards sur la Sanch – L’ancien Evêché : un lieu d’exposition en devenir »
Du 20 septembre au 19 octobre 2014, vernissage samedi 20 septembre à 9h30, 8, rue de l’Académie à Perpignan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.