Oui au Pays Catalan s’adresse au Président

oui-au-pays-catalan-sadresse-au-president

Oui au Pays Catalan nous communique sous le titre « Oui au Pays Catalan s’adresse au Président », avec prière d’insérer :

« Le Président Macron s’est adressé aux Français pour leur faire part des sujets qui vont être soumis à débat. Dans ce cadre, « Oui au Pays Catalan » appelle les habitants de chez nous à y participer et à mettre en avant un certain nombre de points.

Extrait de la lettre que le Président a envoyée aux Français :
« Le deuxième sujet sur lequel nous devons prendre des décisions, c’est l’organisation de l’État et des collectivités publiques. Y a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ? Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens ? »

Oui au Pays Catalan prend acte de la déclaration du Président par laquelle il reconnaît le mépris du pouvoir central pour les territoires périphériques, et du fait que la plupart des décisions les concernant soient imposées depuis Paris.

Oui au Pays Catalan rappelle au pouvoir parisien la décision qui a été prise contre la volonté de la majorité des Catalans, à savoir notre annexion sans aucun débat préalable à la région Occitanie.

La crise actuelle prouve l’échec du centralisme qui nie les territoires et les individus. L’État doit prendre en compte les réalités territoriales et la cohérence institutionnelle nécessaires pour régler les problèmes touchant : l’économie, l’écologie, les transports, la culture, le social, la géographie et l’identité. « Oui au Pays Catalan » demande, dans le cadre du débat proposé par le chef de l’État, la possibilité d’étudier la pertinence de la création d’une « Collectivité Pays Catalan » comme unique institution territoriale. Cette nouvelle institution pourrait être source d’économies, de clarification de compétences et pourrait pallier les carences de l’État dans les domaines mentionnés plus haut.

Oui au Pays Catalan propose aussi le changement du nom du Département en « Pays Catalan », qui permettrait, d’abord notre reconnaissance au sein de la République, et ensuite l’identification des habitants avec leur territoire plutôt qu’avec une Occitanie administrative insipide et inepte tant historiquement que culturellement.

Ces quatre points bénéficient d’un large consensus dans la population, nous encourageons nos concitoyens à les coucher par écrit dans les Cahiers de Doléances de leurs communes et à les défendre sur les lieux où se tiendra le débat organisé par la Présidence.

Oui au Pays Catalan va s’adresser aux élus nationaux et départementaux afin de les rencontrer et de leur transmettre nos propositions.

En 2020, suppression du département 66 ?
Mois après mois, la dénomination « Pays Catalan » est étouffée par Paris et par l’absurde région Occitanie. Face à cette annexion sournoise, les Catalans doivent réagir pour protéger leur existence en France, affirmer une identité millénaire et construire l’avenir.

Le 24 juillet 2017, à Perpignan, l’Assemblée départementale des Pyrénées-Orientales a approuvé l’affirmation d’identité différenciée de notre territoire catalan. Mais cette démarche est inoffensive, car l’avenir de toute une population est en jeu.

Franchissons un cap, visons plus haut, programmons l’offensive populaire.

Nous appelons les habitants du Pays Catalan à rester en alerte, pour changer le nom du département. Notre priorité est de préserver l’avenir institutionnel du territoire, car la loi de Nouvelle organisation territoriale de la République prévoit la suppression de notre Département en 2020. Cela signifierait la dilution totale des Catalans dans le magma occitanien ! Obtenir officiellement le nom « Pays Catalan » serait un immense geste, car notre territoire serait protégé de l’effacement par Paris et Toulouse.

Dès 2020, nous pourrons transformer notre département en Collectivité Territoriale Unique (CTU) et gérer ici l’ensemble des compétences et des budgets de la Région et du Département, comme l’envisage la Constitution.

CHANGER LE NOM DU DÉPARTEMENT EN « PAYS CATALAN » EST LA PRIORITÉ +3000 signatures –
Signez la pétition >> http://petitionpayscatalan.com
Après l’Occitanie imposée par Toulouse et le rejet du nom de « Pays Catalan », par Paris, les Catalans se doivent de réagir pour protéger leur existence en France.
»

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.