Olivier Amiel : « Nombre record d’interventions de la ville de Perpignan contre les risques d’effondrements d’immeubles en 2018 »

Portrait d'Olivier Amiel, élu à la mairie de Perpignan et à l'Agglomération de Perpignan.Quartier Saint Jacques, Perpignan.
Photo JC Milhet (2018)

Olivier Amiel, adjoint au Maire de Perpignan et responsable de la politique de la ville, du logement et du renouvellement urbain, nous communique sous le titre « Nombre record d’interventions de la ville de Perpignan contre les risques d’effondrements d’immeubles en 2018 », avec prière d’insérer :

« C’est bien entendu le cas dans un quartier comme Saint-Jacques à Perpignan dont la moitié des immeubles est potentiellement indigne et qui a déjà connu des effondrements causant même la mort d’une personne en octobre 2006 avec un bilan qui aurait pu être encore pire compte tenu de l’évacuation in extremis de 13 enfants…

Même si le risque zéro est impossible, il ne faut jamais baisser la garde contre le risque d’avoir des morts sous des décombres, c’est pourquoi la ville de Perpignan grâce à une équipe de 7 agents alliant des compétences techniques, juridiques et sociales pour la sécurité publique, ont multiplié les visites de contrôle avec un nombre record d’interventions en 2018 :

Concernant les périls, 218 dossiers ont été ouverts dont 110 pour lesquels la procédure de péril non imminent a été enclenchée avec la prise de 29 arrêtés, et surtout 10 arrêtés de périls imminents. Concernant l’insalubrité plus de 140 logements ont été frappés par un arrêté d’insalubrité.

La lutte contre l’habitat indigne est une priorité pour la ville de Perpignan afin d’assurer la sécurité des habitants. »

Bilan complet 2018 des interventions sur les édifices menaçant ruine ici : olivier-amiel-nombre-record-dinterventions-de-la-ville-de-perpignan-contre-les-risques-deffondrements-dimmeubles-en-2018