L’université de Perpignan crée une faculté STAPS

Le 5 octobre dernier, le Conseil d’Administration de l’université de Perpignan a approuvé la création de la faculté STAPS à compter du 1er janvier 2019. Une restructuration qui permet de mettre en valeur cette filière plébiscitée et de lui donner l’envergure et l’autonomie dont elle a besoin au sein de la cité d’excellence, en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Le STAPS de Font Romeu, le plus haut STAPS de France, à 1 850 m d’altitude, se situe au cœur de la cité de l’excellence sportive Sud de France. Une situation atypique au sein d’un écosystème sportif et universitaire exceptionnel.Le département STAPS de Font Romeu se situe au coeur de la cité de l’excellence sportive Sud de France qui regroupe le Centre National d’Entrainement en Altitude (CNEA/CREPS), le lycée sportif Pierre de Coubertin et le STAPS de l’université de Perpignan.

Actuellement département de la faculté SEE (Sciences Exactes et Expérimentales), le STAPS représente un lieu idéal pour développer sur une
même unité de lieu, des synergies avec des équipes mixtes, en recherche, formation, développement et innovation dans le domaine de l’entraînement sportif, de l’accompagnement, du suivi médical des athlètes et de l’optimisation de la performance sportive en altitude modérée. Il dispose d’un laboratoire : le Laboratoire Européen Performance Santé Altitude (LEPSA). Unique sur le territoire national, il est spécialisé en recherche appliquée et fondamentale en sciences du sport.

Alliant étroitement recherche et formation, le STAPS de Font-Romeu compte plus de 500 étudiants, inscrits de la licence au doctorat. Chaque année, l’engouement pour cette filière ne faiblit pas.

« L’offre de formations du STAPS s’est étoffée avec le développement des métiers du sport. Aujourd’hui, le STAPS possède parmi les meilleurs taux d’insertion professionnelle de l’UPVD. »
Fabrice Lorente, président de l’université

luniversite-de-perpignan-cree-une-faculte-staps
De gauche à droite : Eric Fruchart, directeur du laboratoire LEPSA / Grégory Doucende, enseignant-chercheur au STAPS et actuel responsable de l’antenne / Fabrice Lorente, président / Nicolas Dorandeu, vice-président Administration et administrateur provisoire de la faculté STAPS / Anne Lacroix, vice-présidente formation / Xavier Py, vice-président recherche.