Les collectifs anti-Liny appellent au rassemblement le 22 mai à Perpignan

appel-aux-personnes-opposees-au-compteur-linky

Les collectifs anti-Liny des P.O. appellent tous les usagers de l’énergie à participer à la manifestation du 22 mai à 10h30 place Catalogne à Perpignan pour la défense du service public. Ils nous communiquent avec prière d’insérer :

« La lutte contre les compteurs communicants s’inscrit totalement dans la préservation du service public.

Nous refusons qu’un organisme public participe au pillage de nos données personnelles aux profits, d’actionnaires repus, des sociétés marchandes de l’internet.

Nous refusons également, que ce même organisme organise un gâchis écologique avec la destruction de 35 millions de compteurs, en parfait état de marche, d’une durée de vie d’une soixantaine d’années, par des Linky d’une durée de vie de 15 ans. Et va générer 40 millions de tonnes de déchets.

Nous refusons ce projet socialement inutile, avec un coût au départ de 5,7 milliards € que nous devrons payer et qui rapportera 506 millions € à ENEDIS; sans réel avantage notable pour les usagers.

Ce compteur consomme de l’électricité, 2 à 3 watt/ h, alors même qu’aucun appareil n’est branché. Ainsi nous refusons cette nouvelle inégalité sociale qui résulte du nouveau système et entraine par ailleurs des surfacturations.

Nous refusons qu’ENEDIS nous impose une technologie qui nous transforme en cobayes, en participant à l’augmentation du brouillard électromagnétique, uniquement que pour des intérêts privés.

Nous rappelons, qu’aucune sanction n’est prévue dans les textes de lois en cas de refus, que 8 pays Européens, dont la Belgique, le Portugal ainsi que l’Allemagne, ont refusés le déploiement sur leur territoire. Que les diverses menaces et harcèlement de la part d’ENEDIS et de ses sous-traitants créent un climat de tension et dans certain cas des troubles à l’ordre public.

Nous rappelons également qu’une action juridique de groupe est lancée à l’encontre d’ENEDIS et que vous pouvez contacter stoplinkyrivesaltes@free.fr ainsi que stoplinky66@gmail.com.

Nous refusons la servitude volontaire et appelons à la résistance ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.