Un havre de poésie avec le festival Poésivres

havre-de-poesie-festival-poesivres 2
Hamid Larbi

Journaliste et poète, né à Alger, Hamid Larbi est le parrain de ce 1er festival de poésie qui jette l’ancre le samedi 11 mars prochain à Villeneuve-de-la Raho.

Mise en place par le Centre Méditerranéen de Littérature (CML) et la Ville de Villeneuve de la Raho, avec le soutien de Languedoc-Roussillon Livre et Lecture (LR2L), ce premier festival de poésie, baptisé Poésivres se déroulera le samedi 11 mars prochain, dans le cadre de la 19ième édition du printemps des Poètes, mis en place par le Ministère de la Culture.

La manifestation qui se déroulera dans le magnifique écrin du Château Cap de Fouste, ambitionne de devenir un espace de liberté pour les poètes et un acteur qui compte pour la diffusion et la promotion de la poésie contemporaine auprès du public, notamment des jeunes. La poésie est la mémoire de la langue. Elle est aussi un laboratoire des mots et de l’imaginaire indispensable à sa vitalité. Un moyen précieux de cultiver notre sensibilité individuelle et collective. Son partage le plus large possible est une nécessité démocratique, particulièrement « en ces temps difficiles » de repli, de fermeture aux autres, de désespérance. Les organisateurs veulent que ce festival s’inscrive durablement dans la création régionale en tant qu’événement de première importance dans le dialogue des cultures.

L’exposition L’Homme/monde de Christine Degoy sera inaugurée à cette occasion et restera visible jusqu’au 19 mars. Peintre, dessinatrice et sculptrice, Christine Degoy travaille ses œuvres de manière intuitive, entrant dans le sacré, l’énergie abstraite, les vibrations des couleurs et les liens entre le monde physique, l’âme, et les autres réalités. L’homme/monde, sa dernière collection, ajoute un pont conceptuel entre le sacré et la matière, pour montrer la vraie place de chaque humain, totalement, holographiquement, fractalement, simultanément intriqué avec le monde entier.

Douze poètes invités
Journaliste et poète, né à Alger, Hamid Larbi s’installe à Milan en 1992. Puis à Montpellier en 1998. Il présentera Furtif instant (Ed. du Levant) . Ce troisième recueil de l’auteur est illustré de calligraphies en tifinagh (alphabet berbère) par Smail Metmati.

Docteur en sémiologie textuelle, Michel Eckhard Elial est poète et traducteur de la littérature hébraïque Yehuda Amichaï, Aaron Shabtaï, David Vogel, Ronny Someck, Miron Izakson). Il dirige la Revue «Levant – Cahiers de l’Espace Méditerranéen » qu’il a fondée en 1988 à Tel-Aviv, aujourd’hui à Montpellier, dont la vocation est de promouvoir un dialogue pour la paix entre les trois rives de la Méditerranée. Il vient de publier L’arbre lumière (Ed. du Levant).

Christian Saint-Paul a fondé une revue, Poésie toute , qu’il veut éclectique pour rassembler tous les courants d’une poésie en plein regain. En parallèle, et depuis plus de 25 ans, il anime une émission, Les Poètes sur Radio Occitanie avec son compère Claude Bretin. Son œuvre propre, riche d’une quinzaine d’ouvrages, dont le dernier, Les plus heureuses des pierres (Encres vives éd.).

Sabrina Ambre Biller est née une veille de Noël de 1977, artiste plasticienne, elle travaille comme graphiste et photographe. La poésie fait pleinement partie de son univers créatif . Elle appartient à une génération d’auteurs et d’artistes qui illustre l’esprit, la nature et l’âme, avec une pointe de sarcasme et de lucidité tranchante. Elle vient de publier aux Presses littéraires Particules d’encre.

Fille du cru banyulenc, Françoise Dumas Rossel est poétesse et romancière. Elle aime partager les beautés et les secrets du terroir catalan ainsi que les métamorphoses du sentiment humain et ses sensations de voyage dans l’imaginaire. Les éclats d’aigue-marine, son dernier recueil vient de paraitre aux Presses littéraires.

Né d’une mère française et d’un père algérien, Stéphane Babey vient de publier son premier recueil de poésie, publié aux Editions Les Presses Littéraires, Tous les hommes sont nus est l’occasion d’une confrontation avec la mort, l’amour, la beauté fragile de la condition humaine. Un chemin métaphysique avec la Méditerranée en filigrane.

Né à Dax de père Corse et de mère Basque, Jean-Claude Ettori s’est d’abord fait connaitre à l’âge de 15 ans sur les planches d’un théâtre à La Rochelle. Et puis, il a fini par composer des chansons, une passion des mots qui le conduira à Toulouse de la Cave poésie. Il est l’auteur de L’homme qui aimait Diana Krall, Axel Bauer et le café Aguadas ‘Editions Sabine)

Maja Engler est née en Allemagne de l’Est. Elle a vécu dans une Allemagne réunie en restructuration, elle décide à 30 ans de faire tomber son propre mur… Elle a publié Mots pigmentés , un livre de bord pendant un voyage surprenant… qui trouve son prolongement dans son dernier recueil En trois mots (Presses littéraire)

Joan-Francesc Castex-Ey est géographe, bilingue catalan/français et amoureux des mots depuis toujours, sa vocation littéraire s’est révélée il y a une dizaine d’années par la publication de ses premiers recueils poétiques. Il écrit de préférence en langue catalane, mais aussi en français, publiant des deux côtés de la frontière pyrénéenne. Il a publié Ruta major, la grande route (Les Presses littéraires).

Didier Manyach
est professeur des écoles à Prades. Lorsqu’il n’enseigne pas il écrit et voyage. Il a publié quelques livres de poèmes aux éditions K’A et serpent vert ainsi que Voix (sur Claude Massé). Il pratique également le collage, la peinture et le mail art. Il a publié L’écho du vivant (Éditions K’A) et L’ossature du chaos (Livre d’artiste avec Valfer Unfer) aux Editions Serpent vert

André Robèr
est né André Robert le 21 juillet 1955 à la Plaine des Palmistes Réunion. Ses parents indigents habitent les hauteurs de l’ile, la Plaine des Palmistes. Il est aujourd’hui directeur des éditions K’A en Catalogne. Maison d’édition qui publient des ouvrages en créole. Il vient de publier Le caïman n’aime pas le froid ( Éditions K’A)

Guitariste hors pair, Loïc Robinot passionné par l’œuvre de Georges Brassens dont il interprète avec brio la plupart des succès, et spécialiste de Joan Baez, il laisse parfois sa guitare pour la plume. Ses poésies nous entraînent dans un univers fait d’amour, de contestation, et de souvenirs exacerbés. Il est l’auteur de plusieurs recueil dont Rêveur for ever , son tout premier, plein de tendresse. A l’occasion de cette première édition de Poésivres, Loïc Robinot interprétera quelques textes de Georges Brassens et ses propres compositions.

Médéric Degoy est poète, photographe, musicien et réalisateur. Ses œuvres expriment les transcendances, les verticalités de l’âme. Son recueil Des passés composés, premier jalon sous forme de poésie épique en alexandrins, exprime sa vision sur les symbioses qui forment l’humain d’aujourd’hui et ce qu’il pourrait en advenir, demain, et pose les différents niveaux de conscience dans lesquels il évolue. Il fait actuellement l’objet d’une adaptation en roman graphique avec Christine Degoy.

Le programme :
Samedi 11 mars de 15h à 20h (Entrée libre)
Château Cap de Fouste (D 39 numéro 1, 66180 Villeneuve-de-la-Raho)

De 15h à 17h30 Lectures-rencontres ; Poésie sonore / mini-concert littéraire avec Loïc Robinot ; Tables rondes « Afrique, Méditerranée et poésie » et « Poésie et médias » et séance de dédicaces sur les stands avec les poètes invités : Parrain : Hamid Larbi (Montpellier) Michel Eckhard (Montpellier) Christian Saint-Paul (Toulouse) , Sabrina Ambre Biller (Montpellier), Françoise Dumas Rossel (Banyuls), Stéphane Babey (Perpignan) ; Jean-Claude Ettori (Olmeto, Corse), Maja Engler (Perpignan), Médéric Degoy (Perpignan), Joan-Francesc Castex-Ey (Perpignan) , Didier Manyach (Prades), André Robèr (Ille-sur-Têt), Loïc Robinot (Perpignan)

17h30 Vernissage poétique autour des œuvres de Christine Degoy, en présence de Jacqueline Irles, Maire de Villeneuve-de-la-Raho et André Bonet, Président du CML.

CML ; Infos 04 68 51 10 1 10

www.cmlprixmediterranee.com

havre-de-poesie-festival-poesivres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.