Clotilde Font (entre autres) s’est retirée du Groupe FN-RBM « Perpignan Ensemble » : « Les choix du Groupe ne sont plus les miens (…). Je souhaite retrouver ma place dans l’indispensable travail de reconstruction auquel je veux contribuer, en apportant ma pierre à la rénovation de Perpignan, au nom d’une certain éthique et des valeurs républicaines qui sont les miennes (…) ».

Elle a donc fondé Evolution’66, rapidement rejointe par une autre personnalité perpignanaise démissionnaire de l’équipe FN-RBM des P-O, Bernard Réyès.

Aujourd’hui, la page « Frontiste » est bel et bien tournée. Sans aucun regret.

Avec Evolution’66, Clotilde Font veut rassembler sous une autre bannière les nombreux Perpignanais qui l’ont soutenue lors des élections départementales, en mars 2015, lui permettant au second tour d’engranger plus de 45% des suffrages exprimés dans le canton (Moulin-à-Vent…) où elle se présentait : « c’est là un capital non négligeable, souligne-t-elle, cela montre qu’une importante frange de la population est en attente, est dans l’espérance. Je suis heureuse que Bernard Réyès nous ait rejoint parmi les membres-fondateurs, car lui aussi où il était candidat, sur le Vernet, il a réalisé un score qui ne peut laisser le candidat indifférent. Je suis convaincue qu’avec Evolution’66 nous pouvons incarner une autre voie, une autre voix aussi, en installant une démarche moderne appuyée par un véritable idéal de transformation sociale et économique, un idéal de justice retrouvée à travers, notamment, la qualité d’un service public ressuscité ».