Villefranche de Conflent : 1ère exposition photographique en relief réalisée par une non-voyante

Nouvelle saison pour le Salon International de Photographie « Le Catalan », sa 5ème, un chiffre qui confirme la pérennité de ce défi lancé par son président, Jean Saleilles, en 2012. Les premiers pas s’étant révélés plus que prometteurs avec plus de 10 000 photos projetées en provenance de 66 pays, ce salon s’est naturellement inscrit dans les premiers rangs européens.

Son challenge ne se cantonne pas à gagner des places dans le classement puisqu’il innove et améliore ses pratiques chaque année. Après la création d’un catalogue photo classé 5 étoiles FIAP, ses 9 juges internationaux et ses nombreuses expositions en France et à l’étranger, « Le Catalan » pousse les portes des écoles avec des ateliers et s’ouvre au handicap avec la 1ère exposition photographique en relief réalisée par une non-voyante, Yvelise Courtine et de Manuel Salcedo, photographe, elle est destinée aux déficients visuels.

Voir, découvrir le monde y compris sous ses doigts, « Le Catalan » prouve une nouvelle fois qu’aucune frontière ne résiste à la volonté du faire et du « être ensemble ».

Le jugement du salon se déroulera à Villefranche de Conflent, Salle Lannelongue, du 15 au 17 avril (Entrée libre).

Ecrire avec la lumière (photo : lumière / graphie : écrire), le livre rédigé par « Le Catalan » compte des milliers de pages. Sa formidable photothèque, il la partage ; ses trésors s’exposent en divers lieux telles « Les Pâques Orthodoxes » de Santos Moreno visibles à l’église à compter du 15 avril, avec son univers coloré, codifié, empreint de chants et de mystères ; un reportage de haute qualité.

Plus d’une dizaine de commerces accrocheront des cimaises afin d’afficher, à compter du 15 juin et jusqu’à fin septembre, d’autres thèmes du « Catalan » : créativité, nature, Libre couleur, libre monochrome, patrimoine matériel et immatériel… l’éventail des visions est large et riche.

La commune Villefranche de Conflent et le Fort Libéria, partenaires du « Catalan », se sont inscrits sur plusieurs sujets avec notamment « Solitude » de Miguel Cabezas, un reportage monochrome, criant de silence face à l’immensité.

Au final, ce sont plus de 600 photos exposées au cours d’une cinquantaine d’expositions. Parce que seule la photographie est capable de retenir le chant d’un oiseau, le pastel d’un silence ou le poids d’une goutte de rosée au fendu d’une feuille, le Salon International Photographique « Le Catalan » s’est fait regards visibles au service de l’invisible, au service de tous…

Infos : www.perpignanphoto.fr chairmam : jean.saleilles@gmail.com

salon-villefranche

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.