Vecteur d’attractivités pour le cœur de ville

perpignan-fisac-vecteur-dattractivites-pour-le-coeur-de-ville

Ce mercredi 1er août, à 10h, avait lieu une conférence de presse au restaurant « O Grain de sel », situé 14 rue de la Fusterie à Perpignan. Il s’agissait de présenter, sur le terrain, le premier accompagnement d’une entreprise – en l’occurrence ici un commerce – qui s’implante dans le centre historique avec l’aide du Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce (FISAC).

Autour des gérants de l’établissement, Christine GEYER et Alexis ROBERT (deux anciens employés du restaurant gastronomique étoilé « Le Fanal », à Banyuls-sur-Mer), étaient présents pour souligner cet événement : Philippe CHOPIN, préfet des Pyrénées-Orientales, Jean-Marc PUJOL, maire de Perpignan et président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), Robert BASSOLS, président de la Chambre de Métiers & de l’Artisanat des P-O, Laurent GAUZE, vice-président de PMM et président de l’Agence de Développement Economique Pyrrénées-Méditerranée Invest (ADE-PMI), Stéphane RUEL, adjoint au maire de Perpignan délégué au Commerce, des représentants de la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence et la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE), ainsi que des représentants du service Développement économique de PMM.

Prenant la parole en premier, Robert BASSOLS s’est félicité du rôle de l’Etat dans ce dossier et a rappelé, avec force et conviction, le combat permanent mené par son institution « pour les artisans, pour les commerçants, dans le milieu rural mais également, nous le vivons aujourd’hui de plein fouet, dans le centre des villes. Car on s’aperçoit que ce combat pour garder toute une économie de proximité, est aussi valable en zone rurale qu’en milieu urbain. Ce combat est vital ! Peu importe le métier, l’activité, l’animation, l’essentiel c’est l’initiative, c’est elle le moteur de nos ambitions (..) ». S’adressant plus directement aux gérants du restaurant, Robert BASSOLS lancera : « Bravo pour votre initiative ! C’est une belle initiative ! Développez-là, foncez ! Grâce à vous, la proximité est de retour en centre-ville (…) ».

Jean-Marc Pujol : « Le cœur d’une ville, c’est comme le cœur d’un être humain »

Puis, c’est Jean-Marc PUJOL qui a utilisé une métaphore médicale originale, pour encourager à son tour les deux gérants : « Merci d’avoir choisi le cœur de ville pour créer votre activité. Car le cœur d’une ville, ça a un sens, c’est comme le cœur d’un être humain qui bat. Il faut que ce soit bien irrigué, puis il faut savoir le faire fonctionner. Des actions comme la vôtre sont des actions porteuses d’espoir, pour tout un quartier mais également pour toute une ville, pour tout un territoire. Tout le sens du FISAC est là : vous aider, vous accompagner, vous permettre de vous développer, et à travers votre action créer du lien, au plan économique, au plan social. J’ai lu récemment les conclusions d’un rapport qui montrent que les métiers de l’artisanat sont en progression dans notre pays. Au-delà des slogans, il y a la réalité des chiffres, des faits, et cette réalité nous confirme chaque jour que notre démarche s’inscrit dans l’air du temps. Comme autrefois, les habitants souhaitent plus que jamais retrouver au quotidien, en bas de chez eux, au bout de la rue, tous ces petits métiers qui irriguent le cœur d’une ville. Vous êtes là, l’un des maillons de cette chaine qui anime le territoire, et en plus par le biais de votre présence vous apportez une qualité professionnelle indéniable. A la rentrée 2019, à deux pas d’ici, au Campus Mailly, 1 500 étudiants – c’est-à-dire l’ensemble de la fac de Droit – vous rejoindront. Vous ne serez donc pas seuls je vous rassure. Je vous félicite d’avoir fait ce choix, celui de venir vous installer dans le cœur de ville de Perpignan. La Ville sera à vos côtés ! ».

Enfin, comme le veut la tradition républicaine, il revenait au Préfet CHOPIN de conclure ce rendez-vous face aux médias : « D’abord, je voudrais ajouter que le sens de notre présence aujourd’hui, c’est de vous dire merci », soulignera-t-il en s’adressant à Christine GEYER et Alexis ROBERT. « Vous dire merci pour votre initiative, et parce que c’est vous qui prenez les risques en investissant dans ce quartier prioritaire. Je rappelle que l’Etat, par le biais du FISAC, a attribué une enveloppe de près de 75 000€, dans le cadre d’une programmation jusqu’en 2020, en faveur du commerce de proximité dans les quartiers prioritaires de la ville de Perpignan (…). Je remercie également les fonctionnaires d’Etat pour le remarquable travail qu’ils effectuent sur le terrain, nous en avons la preuve aujourd’hui encore ».

Il ne restait plus qu’aux deux gérants du restaurant « O Grain de sel » de s’exprimer, de raconter leur propre expérience : « A notre tour, nous remercions toutes les personnes qui ont travaillé avec nous en amont, elles ont été de précieux conseils », insistera Christine GEYER. « Bien sûr, nous ne sommes pas dupes, nous avons vu en arrivant où nous mettions les pieds, avec notamment la reprise d’une affaire en liquidation, dans un quartier compliqué, difficile, mais tellement authentique, chaleureux… C’est tout cela qui nous a motivé, poussé au challenge, l’envie de créer notre propre affaire aussi, d’avancer ».

Spécialisé dans la restauration traditionnelle (sur place ou à emporter), le restaurant « O Grain de sel » a bénéficié d’une aide financière de 4 970euros dans le cadre du FISAC (soit près de 40% du financement de l’investissement global pour la réalisation de travaux. Le premier contact pour l’intervention du FISAC dans ce dossier remonte au 19 mars 2018. Le restaurant a une capacité de 30 couverts et propose chaque jour un menu le midi, puis des plats à la carte en soirée. Ce premier « dossier FISAC » dans le cadre du contrat de ville reflète la volonté de deux associés professionnels d’unir leurs compétences pour redynamiser la rue de la Fusterie. C’est le départ d’une « feuille de route » qui s’écrit avec la participation d’acteurs publics et privés, élaborée à partir d’une stratégie de développement économique qui porte un projet partagé, ambitieux, destiné à créer un nouveau souffle et à renforcer la visibilité du centre-ville de Perpignan.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.