Urgent : Manisfestation des agriculteurs le 13 août au Boulou

0
97

La préfecture communique et prévient que les dégradations seront poursuivies et appelle à la prudence.

« Manifestation d’agriculteurs au péage du Boulou, demain 13 août

A la veille de la manifestation d’agriculteurs au péage du Boulou, je souhaite apporter les précisions suivantes.

Dans un contexte de marché très difficile pour la filière pêche-nectarine, mais aussi pour d’autres produits agricoles touchés par une dure concurrence et le blocus russe, le Gouvernement français s’est mobilisé pour obtenir que la Commission européenne reconnaisse ces difficultés. La Commission a donné une suite positive à cette demande et a pris des mesures concrètes : elle financera davantage la possibilité de retirer du marché les volumes excédentaires et elle poursuivra son soutien financier accru aux actions de communication pour encourager la consommation des fruits d’été.

Par ailleurs, les services de l’État du département, à ma demande, ont poursuivi et amplifié les contrôles visant à déceler des pratiques de concurrence déloyale comme, notamment, la pratique du « prix après vente ». Ces actions de contrôle ont été organisées les 11, 17, 18, 21 et 24 juillet, ainsi que les 1er et 7 août.

Le Gouvernement français s’est également mobilisé pour faire face aux conséquences de l’embargo décidé par les autorités russes. A la demande de la France, la René BidalCommission européenne réunira dans les prochains jours un comité de gestion exceptionnel, portant sur l’ensemble des produits agricoles.

Si j’exprime, à nouveau, ma compréhension et ma solidarité vis-à-vis des professionnels qui souffrent beaucoup de la conjoncture, je considère que les débordements, comme ceux qui ont été constatés à l’occasion des manifestations du mois de juillet, par nature condamnables, sont d’autant moins opportuns qu’ils peuvent s’avérer très contre-productifs au regard des efforts entrepris, y compris diplomatiques, pour encourager les décisions qui sont en cours de mise en œuvre par la commission européenne.

Aussi, bien que ne m’opposant pas à cette manifestation sur un axe autoroutier très fréquenté en cette période, je fais savoir, en plein accord avec le Procureur de la République avec qui j’ai longuement échangé, que les auteurs éventuels de dégradations qui se produiraient, le 13 août, seront identifiés et les infractions pénales individuellement relevées, aux fins de poursuites judiciaires.

René BIDAL »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.