Une nouvelle directrice au Centre Hospitalier de Thuir

Une nouvelle directrice au Centre Hospitalier de Thuir

Fabienne Guichard vient de prendre ses fonctions comme directrice du Centre Hospitalier de Thuir, de l’Ehpad de Thuir et de l’Ehpad d’Ille Sur Têt. Elle se présente et dresse ses priorités pour les années à venir.

Pouvez-vous vous présenter et nous expliquer votre parcours ?

Très jeune, J’ai commencé à travailler dans le secteur hospitalier en qualité de faisant fonction d’aide-soignante. En parallèle, j’ai repris mes études et obtenu un baccalauréat par correspondance. C’est alors que le directeur de l’établissement m’a proposé d’effectuer un remplacement au bureau des entrées. J’ai rapidement évolué sur différents postes administratifs et j’ai entrepris à un cursus d’études de droit en cours du soir puis j’ai intégré l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique. J’ai, par la suite, occupé plusieurs fonctions comme directrice adjointe dans plusieurs villes et notamment au Centre Hospitalier de Perpignan avant de prendre la direction du Centre Hospitalier de Saint Yrieix La Perche et du Groupement Hospitalier de Territoire du Limousin.

Mon parcours reflète l’envie d’apprendre, de m’adapter, d’évoluer et d’apporter ce que je crois être le meilleur aux organisations hospitalières, le tout dans le cadre d’une vision prospective pour l’établissement. Je suis très attachée à promouvoir une qualité et d’une sécurité des soins renforcée pour les patients et résidents que nous accueillons, en portant une attention particulière à la qualité de vie au travail des professionnels, en travaillant en équipe et en respectant les contraintes qui s’imposent à l’hôpital. Mon expérience dans les Pyrénées Orientales est aussi un atout car j’ai une très bonne connaissance des professionnels, des structures et du territoire.

Quels sont, pour vous, les grands enjeux pour le Centre Hospitalier de Thuir ?

De nombreux projets ont été lancés par les équipes du Centre Hospitalier de Thuir qu’il faut maintenant concrétiser ou renforcer et ce, en lien avec les acteurs du territoire des Pyrénées Orientales. Par exemple l’année dernière, le Projet Territorial de Santé Mentale a été finalisé et transmis à l’Agence Régionale de Santé. Nous devons maintenant nous consacrer à mettre en place les différentes actions. Je suis attachée à travailler en partenariat et en coordination avec les professionnels de l’ambulatoire, du médico-social et du social ; il est nécessaire aujourd’hui de penser en termes de parcours de vie et de parcours de soins.

L’établissement a par ailleurs lancé des projets structurants comme la réhabilitation psycho-sociale, la stimulation cérébrale, le psychotraumatisme et un service d’imagerie médicale. Je souhaite rapidement accompagner leur mise en œuvre et leur développement.

Je vais également avec la communauté hospitalière commencer à travailler sur un nouveau projet d’établissement en veillant à ce que les professionnels y trouvent leur place et continuent à porter nos valeurs. Ce projet verra aussi l’aboutissement de l’opération de construction de deux unités d’hospitalisation sur Perpignan à proximité immédiate du Centre Hospitalier de Perpignan.

Enfin, le principal enjeu me semble être celui de l’attractivité de l’établissement. Cela passe par le recrutement notamment de médecins psychiatres mais également par une politique volontariste sur la qualité de vie au travail pour les personnels. Je prendrai soin de ceux qui prennent soin !

Vous avez aussi la direction des deux Ehpad de Thuir et d’Ille-Sur-Têt, pouvez-vous dire quels sont les projets ?

Les deux établissements viennent d’approuver leur projet d’établissement. Je vais, dans un premier temps, négocier avec les financeurs la déclinaison des projets dans le cadre des contrats d’objectifs et de moyens car il faut adapter les ressources à l’évolution de la dépendance et des besoins des personnes âgées. Ensuite, nous travaillerons à mettre en place les actions prévues dans les projets et à maintenir une offre de qualité avec des animations associant les bénévoles de proximité.

Pourriez-vous nous dire comment se déroule votre prise de fonction ?

Ma priorité est d’aller à la rencontre des professionnels dans l’ensemble des services, je veux apprendre à les connaitre, analyser leurs atouts et voir comment résoudre leurs difficultés quand il y en a. En parallèle, je rencontre les élus, les directeurs ou responsables des institutions et collectivités ainsi que des établissements ou structures partenaires pour leur affirmer ma conviction de la nécessité de développer les partenariats pour mieux répondre aux besoins de santé. J’ai pleinement conscience de la responsabilité populationnelle du Centre Hospitalier de Thuir. « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.