Une Catalane au chevet du Mozambique

Une Catalane au chevet du Mozambique

Camille Beaupin, manager du Service Usines Assainissement Roussillon de Veolia, revient ce jour vendredi  19 avril de 18 jours de mission au Mozambique, dévasté par le cyclone Idai. Les inondations privent les populations d’eau potable et font craindre des épidémies. D’ici la fin du mois, un autre collègue Veolia du Roussillon y partira prendre le relais.

« Le problème majeur vient du fait qu’il n’y a jamais eu d’alimentation en eau potable », témoigne Camille Beaupin depuis Dombé, une ville sur la rive nord de la rivière Buzi. « Les populations ont toujours utilisé les rivières et aujourd’hui, suite aux inondations, elles sont contaminées. »

Une station mobile de traitement de l’eau a pu être installée grâce à Camille Beaupin et les autres membres de la Veoliaforce, une équipe de volontaires mobilisés en urgence pour participer aux premiers secours à la suite de catastrophe naturelle.

Il s’agissait de la toute première intervention humanitaire à l’étranger de la jeune Catalane.

« Après le retrait de l’eau des crues, les populations ont voulu reprendre leur vie normale », poursuit-elle. « Mais le gouvernement les en empêche et les installe dans camps avec une alimentation en eau pour éviter de décimer la population avec les maladies. »

Camille Beaupin est attendue aujourd’hui vers 13 h à l’aéroport de Perpignan. Son collègue, Jean-Michel Gil, technicien réseau aguerri aux missions humanitaires, partira au Mozambique d’ici le 10 mai pour apporter son expertise.

Le cyclone tropical Idal a frappé le Malawi, le Mozambique et le Zimbabwe le 14 mars dernier, faisant plus de 500 victimes au Mozambique et 800 000 sinistrés sur les trois pays.

L’accès restreint à l’eau potable et les conditions sanitaires font craindre une propagation de l’épidémie de choléra qui a déjà touché des milliers de personnes.

Face à l’urgence, le Ministère des Affaires étrangères français a sollicité la Veoliaforce dans le cadre d’un partenariat en matière d’aide humanitaire. Un avion-cargo a été mis à disposition pour transporter du matériel, notamment des stations mobiles de potabilisation de l’eau.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.