Une action au lycée agricole de Théza : la nuit de l’enseignement agricole ce 9 mai

le-lycee-arago-limitera-t-il-lacces-au-catalan

Jeudi 9 mai dans la continuité et le prolongement de la journée de grève et de manifestation Fonction Publique et Éducation, les Personnels de l’Enseignement Agricole Public, à l’appel de l‘Intersyndicale CGT Agri, FO Enseignement Agricole, SNETAP-FSU, SUD Rural Équipement, vont passer la nuit dans leurs établissements pour dénoncer la dégradation annoncée des conditions d’apprentissage de leurs élèves et étudiants et de leurs conditions de travail et d’emploi. Les organisateurs nous communiquent avec prière d’insérer :

« La reprise des suppressions de postes dans l‘Éducation, conjuguée avec des mesures régressives (réforme du lycée, augmentation des seuils de dédoublements…), met en difficulté l’ensemble des lycées de l’Enseignement Agricole Public, dans sa préparation de la rentrée 2019. L’EPL Perpignan Roussillon accompagne les jeunes de la 4ème jusqu’à la licence professionnelle. On citera la difficulté d’assurer l’ensemble des dédoublements de classes, dont les seuils sont rehaussés et, de surcroît, deviennent indicatifs. Dans ces conditions, comment assurer la sécurité des élèves et étudiants (en laboratoire, en atelier, en TP…) et comment conduire une pédagogie permettant l’accompagnement tant dans l’enseignement général que professionnel de tous les jeunes tant dans l’enseignement général que professionnel ?

Autre difficulté majeure : comment assurer le financement des enseignements facultatifs (toutes filières confondues) Exemple à Théza : EATDD, EAT, spécifiques à l‘enseignement agricole, S’ils restent optionnels pour nos élèves, nos établissements ont l’obligation de les leur proposer ! On citera enfin, une approche strictement gestionnaire des conditions de travail des formateurs de CFA et CFPPA qui conduit à une régression inacceptable, sur fond de libéralisation, pour ne pas dire de privatisation de l’apprentissage livré aux branches professionnelles.

Ces dégradations annoncées, les personnels mobilisés du Legta Federico Garcia Lorca de Théza et du LPA Claude Simon de Rivesaltes, les refusent. Ils entendent par leur nuit militante dénoncer ces mesures et exiger des inflexions significatives de la politique engagée. C’est ce message que nous porterons ce jour dans les manifestations et à compter de 18h en direct du lycée agricole Federico Garcia Lorca de Théza en « veilleurs de l’Enseignement Agricole Public » ! Les parents d’élèves et les partenaires de nos établissements (élus, professionnels…) sont invités à nous rejoindre et à apporter leur soutien. Un point presse sera également fait à cette occasion. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.