Un pôle d’excellence des métiers de la « silver economy » à Perpignan ?

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé et Myriam El Khomri, ancienne ministre du Travail chargée de la mission sur l'attractivité des métiers du grand âge et de l'autonomie lors de la visite du centre des apprentis de la Croix Rouge à Romainville le 28 octobre 2019. © Michael Baucher / Panoramic / Bestimage

Le mouvement AgissonsPaysCatalan nous communique sous le titre « Un pôle d’excellence des métiers de la « silver economy » à Perpignan ? », avec prière d’insérer :

« Alors que l’ex-ministre, myriam El Khomri, a remis mardi dernier, un rapport pour valoriser les métiers de la dépendance au gouvernement, le mouvement #AgissonsPaysCatalan souhaite que Perpignan soit pilote pour un pôle d’excellence de ces métiers.

Avec 30% de seniors (+65ans) et bientôt 40% en 2050, notre territoire est le plus concerné par le développement de ces emplois. Cette structure nationale aura vocation à enseigner des métiers qui iront de l’aide à la personne, à l’opticien. De nombreuses filières allant du médicale à la dépendance. Nous aurions la tâche de former des élèves venus de toute la France. Une bonne idée, pour ramener des étudiants supplémentaires dans la capitale du Roussillon, qui par effet domino apporteraient un certain dynamisme au centre-ville.

C’est aussi un engagement intergénérationnel. Dans notre programme sur l’emploi, nous avions déjà mis en avant « la silver economy » vectrice de nombreux contrats dans le département, car nous vieillissons plus vite que la moyenne nationale. A condition que les métiers d’aides à domicile soient beaucoup plus valorisées et mieux rémunérées. La demande est bien présente, mais les postes doivent être beaucoup plus « attirants ».
Car l’emploi sera un pilier de la campagne électorale perpignanaise (et ailleurs), ce projet qui sera soutenu nationalement, est un atout supplémentaire pour la commune. »

www.agissons.org
agissons66@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.