Un début de championnat difficile pour Leandro Quintans Sans

Crédit photo: First Bike Academy

Le championnat Fim Cev Repsol représente le championnat d’Europe junior de moto vitesse. Il a ouvert sa saison 2021 sur le circuit d’Estoril au Portugal. Le jeune pilote Léandro Quintans Sans, engagé dans la catégorie Hawkers European Talent Cup, y a fait ses premiers tours de roue.

Après une saison 2020 prometteuse en championnat de France catégorie Objectif Grand Prix et cette première manche de 2021, il s’agit pour la Team First Bike Academy et son pilote de découvrir ce nouveau challenge. Un très haut niveau qualitatif en termes de pilotage avec 50 pilotes, une nouvelle moto, de nouveaux pneus et pour ce premier rendez vous, un nouveau circuit. La tâche est loin d’être aisée tant le nombre de pilotes est élevé et venant de nombreux pays.

Crédit Photo: Pepe Sanchis

Cette course se déroule la semaine suivant le MotoGP et les pilotes l’ont découvert à partir du Mercredi. Installation des paddocks, vérification de la moto et premiers essais libres pour la régler. C’est un véritable travail d’équipe ou la communication entre le pilote et les techniciens est primordiale. Il faut tenir compte des sensations du pilote, des nouveaux éléments de la moto et mettre tout cela en adéquation dans un souci de compétitivité avec les autres teams. Mais la difficulté vient aussi du fait qu’il y a plusieurs championnats au sein de cette filière et donc que le temps sur piste est plus que compté. C’est maximum trois séances par jour de 30 minutes sur lesquelles peuvent compter les équipes pour réaliser les réglages de la moto et apprendre le circuit en travaillant les trajectoires. Là aussi, il y a un gros travail de fait en dehors de la piste ou le pilote apprend l’enchaînement des virages en photos par exemple. Comme tout sport de haut niveau, l’apprentissage se fait aussi en salle de cours pour les graines de champions et l’enjeu est de taille pour chaque membre de l’équipe.

Crédit Photo: First Bike Academy

Les séances s’enchaînent bien et l’amélioration des résultats chronométrés ainsi que les sensations de Leandro avec sa moto renforcent le moral de la Team. Le vendredi fut un peu plus compliqué car il a fallu rajouter du lest à la moto pour obtenir le poids obligatoire pilote/moto. Jusque là, les essais se font sur une piste sèche mais la pluie s’invite en cours de journée. Cela n’a pas déstabilisé le jeune pilote mais il n’a pas pu améliorer son chrono à cause de la piste humide contrairement aux pilotes qui ont pu rouler tous leurs essais sur le sec. Les qualifications du samedi vont laisser un goût amer à la First Bike Academy. Alors que la météo annonce un temps pluvieux, c’est un temps sec qui sera présent tout au long de la journée.

Crédit Photo: Pepe Sanchis

Léandro va manquer de vitesse et n’arrive pas à se qualifier parmi les 38 premiers pilotes sur les deux séances chronométrées. Il participe à la course de repêchage qui voit les deux premiers accéder à la course. Il finira douzième de celle-ci malgré une amélioration à chaque fois de ses chronos personnels et en se bagarrant comme un lion avec les pilotes devant lui. Déçu mais pas abattu, toute l’équipe sait le travail qu’il y a encore à faire pour se qualifier pour la course finale. L’état d’esprit de Leandro tout le long de cette semaine a satisfait son Team Manager et son entraîneur et augure une saison où tout le monde se donnera à 1000% pour atteindre les objectifs et gravir les échelons de la discipline. Rendez-vous est pris du 07 au 09 mai 2021 sur le circuit valencien Ricardo Tormo pour les 50 pilotes de la Hawkers European Talent Cup.

Crédit Photo: Pepe Sanchis

Guillem Planques, également pilote français en HETC avec le Team Larresport, rejoint la First Bike Academy lors des entraînements sur le circuit de Rivesaltes. Ce dernier est 18eme du classement général du championnat et il participe à sa deuxième saison en HETC . Des résultats encourageant pour ce pilote qui s’entraînera cette saison avec l’équipe roussillonnaise.

Un début de championnat de France plutôt satisfaisant et encourageant pour Élie Rousselot qui finit à la 6éme place au classement général. Malheureusement, il chute lors d’une journée d’entraînement sur le Grand Circuit du Roussillon à Rivesaltes. Fracture de l’astragale pour le pilote catalan. Il a dû subir une opération de la cheville et celle-ci s’est bien passée. Actuellement, il se rétablit et il sera donc, dans le meilleur des cas, apte à rouler sur le circuit de Carole le 21 et 22 Août. Dans le pire des cas, il ne pourra seulement remonter sur la moto que lors la dernière course du championnat à Alès le 12 et 13 Septembre. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement et que nous puissions le revoir rouler le plus vite possible.

Laurent Sas.