Thuir : Le supermarché du coin relève les défis !

Stephane De Sousa (Photo JLM ) 004

 

Si l’annonce d’ouvertures de plusieurs enseignes de la Grande Distribution suscite l’inquiétude chez les commerçants du centre ville de Thuir, quand est-il du seul supermarché de proximité ? Rencontre de Stéphane De Sousa, son dirigeant.

Ouvert depuis 35 ans, le Supermarché Champion de Thuir, a écrit ses heures d’histoire. De part sa situation, au fil du temps, il est devenu le commerce de proximité incontournable. En 2012, le Groupe Les Mousquetaires Intermarché reprend les enseignes Champion du Groupe Altis. Proche du dépôt de bilan, ce supermarché est voué à disparaître au profit de l’extension de celui de Llupia plus récent. Pour René Olive, son sang ne fait qu’un tour ! Sentant la menace de voir le village voisin tirer son épingle du jeu au détriment de sa commune, pour palier à cette défaillance, le Maire de Thuir s’investit à juste titre, pour attirer une nouvelle enseigne de la grande distribution à la mesure de sa ville.

Le challenge de Stéphane et Géraldine De Sousa

En catalans bon teint, la trentaine dynamique, Stéphane De Sousa, ancien chargé d’affaires d’une compagnie bancaire pour les entreprises locales ; Géraldine, son épouse ancienne infirmière, décident voilà 2 ans de créer leur propre entreprise au Pays. Pourquoi pas l’alimentaire ? Sitôt dit… Durant 1 an ils s’immergent dans la formation chez les mousquetaires. « En Avril 2013, nous investissons plus de 2 millions d’Euro empruntés pour acquérir ce magasin. Nous l’avons acquis en connaissance de cause puisque le projet de création de l’hyper super U était déjà bouclé. » Révèle Stéphane. Un véritable challenge pour ce jeune couple ! « Nous avons repris ce magasin viellot, en grosses difficultés financières, dans un état déplorable, avec sur 40 personnels démotivés une pyramide des âges importante. » En ce début 2014, les De Sousa entreprennent de gros travaux de modernisation, véritable lifting du magasin pour relever le défi. Le commerçant analyse : »Nous sommes des indépendants comme le charcutier, le buraliste du coin. Notre entreprise n’est pas un magasin intégré comme les Leader Price ou Lidl qui appartiennent à leurs groupes avec la puissance financière afférente. C’Est-ce qui me fait peur ! Leurs directeurs salariés dirigent leurs surface de vente sans pour autant être aussi impliqués que nous. Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes ! » Stéphane De Sousa révèle : « Je sais que Système U peine à attirer un indépendant porteur du projet d’implantation de l’Hyper U à Thuir. » L’étude de marché préalable englobait Pollestres dans la zone de chalandise de 35 000 habitants. Les calculs ont été réactualisés à 20 000 habitants puisque Pollestres possède son propre Centre commercial. «Je crains que faute de candidat, Système U n’exploite en direct cette grande surface de 4000 m2. Le groupe arrivera de plus gros moyens qu’un indépendant ce qui faussera la concurrence.» S’inquiète Stéphane De Sousa. Philippe Matheron son alter égo Intermarché àLlupia procède lui aussi à une extension de surface portée à 2500 m2 avec création d’une galerie marchande qui serait composée d’un coiffeur, d’une brasserie, d’un opticien, d’un cordonnier. Par ailleurs, Quid du site libéré par Lidl qui migre à l’ancienne cave de Thuir ? Quel projet de substitution ? Encore un hard discount ? Là, rien ne filtre ! Stéphane De Sousa en est convaincu : »Il va y avoir de la casse ! » Malgré ce, l’entrepreneur qui se qualifie d’épicier assimilé au commerçant de proximité sous enseigne nationale, mise avec Géraldine sur le service, l’accueil, la fidélisation, la proximité, la qualité pour relever cet énorme défi.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.