Suivi des conséquences de la fermeture de la RN 116

M le sous-préfet de Prades, Dominique Fossat, réunit, jeudi 13 février dans les locaux de la communauté de communes de Pyrénées Cerdagne, le comité de travail opérationnel et partenarial sur les conséquences de la fermeture temporaire de la RN 116 suite à la tempête Gloria, pour sa première séance.

L’objet de cette réunion est de faire le point sur les dispositifs existants, susceptibles d’être mis en place, ainsi que les actions engagées pour limiter l’impact des difficultés engendrées par la fermeture de cet axe routier majeur du département.

Sont conviés les présidents de communauté de communes, le département, la région, l’association des maires, le président des Neiges Catalanes, les trois chambres consulaires, la DDFIP, la DIRSO, la DDTM, l’ARS, l’UR DIRECCTE, l’URSSAF, et les services de transports.

Le secrétaire d’État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a rappelé hier son attachement à ce que la remise en service de la RN 116 se fasse dans les meilleurs délais tout en préservant la sécurité des usagers. Inspection et sécurisation des différents sites, suivis des dispositifs dégradés ou des mouvements de terrain encore en cours, réparation des différents dispositifs de protection contre les chutes de blocs qui ont été dégradés, déblaiement de la chaussée et des ouvrages d’art partout où cela est possible, 500 000 euros ont déjà été mobilisés. Le secrétaire d’État confirme l’engagement de l’État qui financera sans délai l’ensemble des travaux de réparation et de remise en circulation de la RN116; les premières estimations dépassent 10 millions d’euros.

Les services de l’État restent pleinement mobilisés et vous tiennent informés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.