Stop aux « Fake news » !

Stop aux « Fake news » !

Le groupe des Conseillers Départementaux d’opposition de l' »Union Républicaine de la Droite et du Centre » des Pyrénées-Orientales, avec Jean Sol (Président), Joëlle Anglade, Armande Barrère, Annabelle Brunet,  Jean Castex, Jean-Louis Chambon, Thierry Del Poso, Hélène Josende, Nathalie Piqué, Richard Puly-Belli, Robert Vila, nous communique sous le titre « Stop aux « Fake news » ! », avec prière d’insérer :

« La majorité départementale a voté hier une motion de soutien en faveur des agents du service public, sur proposition de la Présidente Hermeline Malherbe.
Si nous partageons l’avis que nos concitoyens doivent pouvoir bénéficier d’un Service Public de qualité, il faut bien avouer que le nôtre est à réformer et à moderniser dans notre Pays tout entier.

Alors que la Présidente et sa majorité au Conseil Départemental sont actuellement confrontés à une énième situation de tensions avec les travailleurs sociaux en crise dans tout le Département ; elle vient par cette motion masquer la réalité des faits. Nos antennes sociales manquent réellement de moyens humains pour répondre aux nombreuses sollicitations des habitants du Département.

Pourtant, en dépit de ce constat de crise locale, la Présidente privilégie sa propre communication : en effet, après les 228.000 euros dépensés pour la création du film et les montages des réunions du débat « Imagine les P-O », ce sont encore plus de 70.000 euros de frais publicitaires qui ont été engagés pour annoncer et relayer médiatiquement cette grande consultation départementale. A cela, se rajoutent les moyens techniques et le coût des buffets qui ont clôturé ces réunions publiques portant le montant total des dépenses effectuées à près de 300.000 euros. Nous aurions préféré que ces sommes d’argent public servent plutôt à l’emploi de 5 à 6 postes, pour venir en renfort des services de la Solidarité du Département. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.