Si si c’est possible… Barcelone – New-York, pour moins de 270 euros A/R

new york cityscape, tourism concept photograph

– DOSSIER – On ne présente plus la Statue de la Liberté, inaugurée en octobre 1886 à New York, se dressant rayonnante sur l’île de Liberty Island au sud de Manhattan. Symbolisant l’amitié entre la France et les États-Unis depuis l’indépendance américaine…

Eh bien cette amitié est toujours à l’heure du jour, en effet une compagnie Norvégienne (nommée NORWEGIAN) a annoncée la mise en place (en 2016) d’une ligne reliant Barcelone (Catalogne) à New York City. Mais… le plus incroyable réside dans l’annonce faite juste après. Le prix défiant toute concurrence, devrait être de 300$ soit 270 euros pour un Aller/retour. J’en connais plus d’un(e) qui vont revoir leur idée voyage pour partir à la conquète du grand Est américain.

Et c’est pas fini… La compagnie annonce le même jour, deux autres créations de lignes vers Los Angeles et San Francisco. Mais quand est-il du confort et de la prestation à ce prix ?

En cherchant sur le web, il semblerait qu’un homme ai participé à un de ces vols de la compagnie NORWEGIAN. Voici son récit :

Si l’article en question fait référence à un vol effectué en octobre 2013 (à bord d’un Boeing 787 – Dreamliner), il est fort à parier que la « recette » Norwegian sera la même pour ces vols Barcelone-New York (ainsi que pour ceux vers Los Angeles et San Francisco que la compagnie a annoncé le même jour).

Un vol spartiate mais une impression très positive

Et à la lecture de ce « flight report », autant dire que Norwegian marque des points. Le rédacteur a attribué aux Norvégiens des notes moyennes certes (mais qu’il faut comparer aux grandes compagnies aérienne). Toutefois son« impression générale est globalement positive ». « On peut émettre des réserves sur certains côtés spartiates du produit, ou tout au moins sur une simplification un peu trop poussée. Des avions neufs hyper performants armés d’un (écran interactif) dernier cri, des coûts réduits à l’extrême (mais) un produit sans fioritures (et) efficace ».  « Alors, oui, dans ces conditions, Norwegian tient sa promesse de « low cost long courrier » ».

Avant cette conclusion positive, le rédacteur a détaillé son vol qui aura eu beaucoup de retard (la compagnie ne possédait qu’un seul avion à ce moment-là…) et fait la liste des « pièges » que les voyageurs devront éviter.

Des « pièges » qui peuvent faire grimper la note. Ainsi, tout ou presque est payant. Des bagages de soute (25 €/pièce sinon le double à l’aéroport), à la pré-sélection du siège (25€) en passant par le repas puis collation servis à bord (31,90€ si acheté à l’avance), le kit coussin/brosse à dent/dentifrice/masque/bouchons d’oreilles (25$), la couverture jetable (5$) et les écouteurs (5$), tout est susceptible de plomber le budget du vol.

Au niveau du confort, le rédacteur a également été surpris. En classe éco, les sièges comportent un petit repose-tête ajustable avec « un confort de l’assise et du dossier très acceptables malgré la haute densité », un écran IFE (In-Flight Entertainment) fixe dans le haut du siège de devant, une prise individuelle… et l’accès (gratuitement) à des chaînes vidéo, audio et au plan de vol en 3D.

Alors voilà, vous l’aurez compris, il vous faudra éviter certains pièges devenus habituels avec ce genre de compagnies. Néanmoins, la promesse d’une belle aventure et le confort devraient être au rendez vous.

En attendant les premiers vols, profitez en pour vous mettre à l’anglais ^^ 😉

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.