Ségolène Neuville, une ascension fulgurante…

Ségolène Neuville (PS) a été nommée Secrétaire d'Etat en charge des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion dans le nouveau Gouvernement Manuel Valls.

Ségolène Neuville (PS) a été nommée Secrétaire d’Etat en charge des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion dans le nouveau Gouvernement Manuel Valls. Comme elle l’avait annoncée, elle conserve son mandat de conseillère générale du canton IV de Perpignan, remporté lors des élections de 2008. En revanche, elle abandonne son poste de député de la 3ème circonscription des P-O au profit de son suppléant Robert Olive (PS), maire de Saint-Féliu-d’Amont (canton de Millas).

Née le 21 juin 1970 à Boulogne-Billancourt (département des Hauts-de-Seine), Ségolène Neuville aura connu, en politique, une ascension fulgurante.
Totalement inconnue en politique sur le sol roussillonnais, en une poignée d’années – grâce il est vrai à son mentor Christian Bourquin, sénateur des P-O, président de la Région Languedoc-Roussillon… et 1er secrétaire de la section locale PS de Perpignan – elle s’est imposée au point de devenir ministre ! Elle est également médecin au service des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital de Perpignan.
Il faut remonter aux années 80 pour trouver une personnalité des Pyrénées-Orientales qui fait partie d’un gouvernement. En l’occurrence, il s’agissait de Camille Cabana, né le 11 décembre 1930 à Elne (décédé le 2 janvier 2002 à l’âge de 71 ans), qui a occupé plusieurs postes de secrétaire d’Etat et de ministre délégué sous le second gouvernement Chirac, du 20 mars 1986 au 12 mai 1988.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.