Romain Grau réagit à l’annonce de la suppression du Train Primeur

Romain Grau réagit à l’annonce de la suppression du Train Primeur

Romain Grau communique, en réaction à l’annonce de la suppression du Train Primeur, avec prière d’insérer :

« Dès l’annonce de la suppression du Train Primeur, assurant la liaison entre le Marché International de Saint-Charles et le Marché International de Rungis, j’ai voulu rencontrer les acteurs en présence responsables de la décision avec un idée précise : tout faire pour essayer d’éviter que ce train au départ de Perpignan ne soit supprimé.

J’ai ainsi pu rencontrer le Directeur Général de la société Primever, les représentants régionaux de la Sncf Réseaux et Mobilité, des acteurs économiques de Saint-Charles ainsi que les représentants de la FDSEA. Je dois rencontrer dans les prochains jours les représentants des cheminots sur cette question.

Il ressort de ces entretiens que les professionnels avancent deux arguments pour justifier de cet arrêt : la rentabilité du Train Primeur et l’état de vétusté des wagons frigorifiques.

L’arrêt de ce Train Primeur est un danger pour notre territoire, pour notre économie et pour nos emplois. En effet le Marché International Saint-Charles se doit d’avoir une ligne régulière ferroviaire avec le marché de Rungis. Cette liaison est en cohérence avec la volonté des politiques publiques, de ces dernières décennies, de réduire le trafic des poids lourds. Or la suppression de cette ligne nécessitera de mettre sur nos routes, déjà saturées plus de 40 camions par jours de plus. Ce qui engendrera un coût supplémentaire de près de 20% pour les produits de Saint-Charles, mettant en danger ainsi la compétitivité de la plate-forme perpignanaise.

Pour toutes ces raisons, il appartient à l’ensemble des acteurs économiques et politiques de rechercher les solutions envisageables.

Dans cette perspective, j’ai saisi le Premier Ministre, j’ai rencontré des responsables régionaux de la SNCF et je vais dans les prochains jours rencontrer la directrice générale de Fret Sncf.

Je tiens à saluer la volonté de Madame la Ministre des Transports de s’impliquer sur ce dossier. Je tiens également à me féliciter de la décision de Stephane Layznni, Président Directeur Général de la Semmaris qui gère le Marché International de Rungis. Le Marché de Rungis a décidé d’investir 300.000 euros afin de permettre aux transporteurs de pouvoir louer des wagons frigorifiques et ainsi de pouvoir maintenir la liaison.

Preuve qu’avec de la volonté des solutions existent.

Notre département dispose des joyaux. Saint-Charles est l’un d’entre eux. Il faut tout mettre en œuvre pour le préserver et l’accompagner dans son développement. »

Consulter l’intervention de Romain Grau en direction du Premier Ministre : Courrier Premier Ministre Train fruits

Consulter la question écrite qu’il a posé à Élisabeth Borne : Question écrite Romain Grau

Romain Grau réagit à l’annonce de la suppression du Train Primeur Romain Grau réagit à l’annonce de la suppression du Train Primeur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.