Robert Olives, conseiller municipal d’Espira de l’Agly, candidat aux élections sénatoriales 2017 sous l’étiquette FN/RBM

robert-olives-conseiller-municipal-despira-de-lagly-candidat-aux-elections-senatoriales-2017-sous-letiquette-fnrbm

Robert Olives, conseiller municipal d’Espira de l’Agly, nous communique sous le titre « Je suis candidat aux élections sénatoriales 2017 sous l’étiquette FN/RBM », avec prière d’insérer :

« Le 13 juillet dernier, j’ai reçu l’investiture officielle du Front National et du Rassemblement Bleu Marine pour être candidat titulaire dans le département des Pyrénées-Orientales, avec pour suppléante Sandrine Dogor. Je tiens donc à remercier dès à présent la Commission Nationale d’investiture, Marine Le Pen et Louis Aliot pour la confiance qu’ils me portent.

Cette élection sénatoriale revêt deux enjeux cruciaux. Tout d’abord, notre département a besoin d’un renouvellement politique. Pendant trop longtemps, il y eut un défaut de représentativité tant des citoyens que des élus, avec des résultats pour le moins infructueux. Notre département, malgré ces innombrables richesses, demeurent un des départements les plus pauvres de France et n’est pas apprécié à sa juste valeur. Les citoyens ayant fait aussi ce constat, les élus doivent entendre ce désir de changement. Le deuxième enjeu réside dans le fait qu’il faut, non pas d’énièmes godillots LREM au Sénat, mais une véritable opposition au Gouvernement. Je m’opposerai par exemple à la quasi-suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des contribuables, une des mesures phares du programme de M. Macron, qui doit être mise en place progressivement entre 2018 et 2020. Cette même taxe d’habitation est une des principales ressources financières des communes. Sur la vingtaine de milliards d’euros qu’elle rapporte actuellement au « bloc communal » chaque année, 8,5 milliards n’arriveront plus dans les caisses. Les collectivités territoriales ont déjà trop donné.

Je suis un élu local, ancré sur le territoire et proche des électeurs. Fier de mes racines, fier de l’identité catalane, part intégrante de l’âme de la France, je porterai dans la haute assemblée les valeurs de culture, d’identité, de famille et de localisme. Je défendrai les PME-PMI, la valeur travail et bien-sûr les intérêts des communes, communautés naturelles de la Nation. Au cours de cette campagne, je m’enrichirai des revendications qui me seront données par les grands électeurs afin qu’une fois élu, mon rôle de sénateur soit le plus efficient possible. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.