Retour des tableaux de Camille Descossy à l’église de Vinça

C’est après restauration par le CCRP (Centre de Conservation et de Restauration du Patrimoine) du Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales que les tableaux « Christ au mont des oliviers » ont été mis en place à l’entrée de la chapelle du Rosaire de l’église paroissiale Saint-Julien et Sainte-Baselisse, à Vinçà, ce jour le 11 avril 2019

Ces deux tableaux ont été découvert au moment de l’inventaire de l’église en 2017. Ils sont datés de janvier 1931. C’est la même année de création que ceux qui se trouvent dans la chapelle du Rosaire, mais ils en différent par la technique utilisée et une toile plus fine. Leur destination n’est pas connue. Peut-être s’agit-il d’un projet qui a été abandonné où des toiles qui étaient mises en place temporairement par exemple au cours de la semaine sainte


« Christ au mont des oliviers » en place en bas à droite à l’entrée de la chapelle du Rosaire
Vue partielle de la chapelle du Rosaire. En bas une partie des tableaux de Camille Descossy

L’ensemble de ces tableaux de Camille Descossy ont été présentés en janvier 2019 à la Commission Régionale du patrimoine et de l’Architecture où l’on décide si
les œuvres seront présentées au classement national et bénéficier ainsi d’une protection monument historique. On peut espérer que dans l’année qui vient, ces œuvres seront inscrites au niveau national. Il faudra attendre la réunion d’une prochaine commission nationale

Le tableau représentant l’évêque Saint Liborio qui a également été restauré la même année a été remis en place dans la sacristie

Saint Liborio (17e siècle)

Le CCRP du CD 66, a réalisé précédemment l’inventaire, la restauration et le réaménagement du trésor, des objets du culte ainsi que de la Vierge aux dragons

Le trésor a retrouvé sa vitrine après restauration
Ainsi que les objets du culte
La vierge aux dragons (fin 13e siècle)

Les opérations de restauration prévues pour cette année sont le traitement des deux retables qui sont de chaque côté du chœur ainsi que le tabernacle monumental présent au sein de la chapelle de la transfiguration

Retable de Saint Augustin (17e siècle)

Retable de Sainte Thérèse d’Avila (17e siècle)

Tabernacle monumental de la chapelle de la transfiguration (17e siècle)

Ces travaux sont financés par le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales,
la Direction Régionale des Affaires culturelles ainsi que par la grande région

Propos recueillis auprès d’Isabelle Jubal Desperamont (responsable du CCRP du CD 66)
Les restaurations ont été réalisées par Violaine Brard et Claire Imbourg
La remise en place des oeuvres a été réalisée par Rhafid Hamani et Evelyn Stier


Eglise paroissiale Saint-Julien et Sainte-Baselisse de Vinçà

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.