Quelque chose ne tourne pas rond dans le monde du travail…

0
126

Ce fait divers aurait pu être relaté de façon factuelle sans en explorer les origines, sans se poser de question… Au delà de ce fait dramatique, toute la détresse humaine se cache insidieux le mal-être au travail !

Fait divers ?

Hier, en relation explicite au travail, une quadra fragilisée, employée au centre courrier de la Poste à Elne a attenté à ses jours par asphyxie aux gaz d’échappement. Son amie, intuitive ou soupçonneuse est arrivée à temps pour éviter le pire… Jean-Michel SOL secrétaire du syndicat SUD POSTE 66 informe : »Une tentative de suicide a eu lieu cet après-midi (Jeudi 6 Août). Il s’agit d’un agent du centre courrier d’Elne qui n’a pas supporté l’acharnement professionnel subi depuis plusieurs mois. La victime a été hospitalisée et placée dans un caisson hyperbare. Pour le moment, nous n’avons pas de nouvelles sur l’évolution de son état de santé. » Souhaitons-lui un prompt rétablissement !

Poteau indicateur, direction, mal etre, depression, suicide, harcelement,
Poteau indicateur, direction, mal etre, depression, suicide, harcelement,

Que se passe-t-il donc dans le Monde du travail   ?

De l’entreprise aux administrations d’Etat, de collectivités et autres organismes… Une nouvelle discipline s’impose aux salariés : Le benchmarking ! Derrière cet anglicisme, cette nouvelle technique managériale utilisée cacherait-elle un outil pour réformer la France et faire triompher le néolibéralisme déshumanisé ?

Se taire ou se terrer ?

burnout

Le benchmarking révèle de nouvelles formes d’aliénation au travail. Cette technique de management impose des normes de savoir être, de compétitivité, de performance, de rentabilité dans le privé et le public. La statistique et l’évaluation permettent de discipliner, normaliser, formater les salariés. Cette logique du benchmarking colonise tous les domaines : L’enseignement, la culture, l’emploi, la distribution, l’industrie, les services… Le benchmarking vise à motiver et à mobiliser les salariés pour embrigader, soumettre, dépersonnaliser jusqu’à leurs émotions, leur subjectivité, leur libre arbitre. Gare aux récalcitrants qui ne veulent pas rentrer dans le moule ou ont atteint un certain âge ! Ils sont condamnés à vivre des situations humiliantes voire vexatoires, des mises au placard, de la maltraitance morale, de la déconsidération, atteinte à la dignité, culpabilisation permanente… i

Burn outDans quel but ?

Le dégraissage des effectifs serait-il le moteur des nouvelles méthodes managériales ? Pousser à bout jusqu’à la rupture,  provoquer l’auto éviction… avec pour effets, le Burn Out, la dépression, jusqu’au  suicide… Les services publics les utilisent pour dégraisser leurs effectifs ; le Privé, pour s’affranchir de payer des indemnités de licenciements aux employés