Projet d’éoliennes à Passa : le Rassemblement National se félicite de l’avis défavorable du commissaire enquêteur

Julien Sanchez et Xavier Baudry, conseillers régionaux du groupe RN au Conseil régional d’Occitanie nous communiquent sous le titre « Projet d’éoliennes à Passa : le Rassemblement National se félicite de l’avis défavorable du commissaire enquêteur ! », avec prière d’insérer :

« Le 5 novembre 2019, le commissaire enquêteur désigné par le Tribunal Administratif de Montpellier a rendu un avis défavorable au projet d’implantation d’un parc de six éoliennes sur la commune de Passa, dans les Aspres, au pied du Canigou.

L’enquête publique (prescrite par arrêté préfectoral du 11 juillet 2019) a en effet démontré les dangers d’un tel projet. Ces éoliennes représentent une pollution visuelle qui risque de mettre à mal le tourisme et le classement du massif du Canigou comme grand site de France. Elles sont également une menace pour la biodiversité du site, en particulier pour les oiseaux et les chauves-souris. Enfin, ce projet ne prenait pas suffisamment en compte les coûts du recyclage et du démantèlement des éoliennes.

Le Rassemblement National se félicite de cet avis courageux, partagé par 96,67% des 2 737 contributions (un record !). Nous nous étions d’ailleurs rendus sur place dès janvier 2019 pour rencontrer les associations locales et nous avions publié une vidéo pour apporter notre soutien aux opposants au projet (voir ici : https://twitter.com/rn_occitanie/status/1088017071190016000?s=21).

Le Rassemblement National est le seul parti politique fermement opposé au développement des éoliennes puisque :

  • Elles ne permettent pas de réduire les émissions de gaz à effets de serre,
  • Elles sont responsables de l’augmentation insupportable du prix de l’électricité,
  • Et enfin, elles nuisent à la biodiversité et à notre cadre de vie.

Pourtant, le conseil régional d’Occitanie dirigé par Carole Delga soutient sans réserve et pilote même des projets pharaoniques en la matière, comme le projet aberrant d’éolien off-shore à Port-la-Nouvelle que nous combattons.

Rappelons par ailleurs qu’Agnès Langevine, la vice-Presidente du conseil régional en charge de la Transition écologique, énergétique et de la Biodiversité, qui soutient les projets éoliens, est intervenue au colloque 2019 de France Energie Eolienne, principale association du lobby de l’éolien.

Très lucides sur le sujet, les élus du Groupe Rassemblement National demandent au contraire un moratoire sur les éoliennes en Occitanie. Il est temps d’en faire le bilan et urgent d’en stopper la construction ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.