« Prix FoLire » : un prix littéraire en Occitanie pour déstigmatiser la maladie mentale

« Prix FoLire » : un prix littéraire en Occitanie pour déstigmatiser la maladie mentale
De gauche à droite : André Bonet, Président du CML, Fabienne Guichard, Directrice du centre hospitalier de Thuir, Francoise Claverie et Emmanuelle Malé du CML

En neuf ans, le prix « FoLire », fruit d’un partenariat entre le Centre Méditerranéen de Littérature et le Centre Hospitalier de Thuir (Pyrénées-Orientales), vient de dévoiler sa sélection 2019. Le prix littéraire unique en France, s’est imposé en Occitanie comme un prix littéraire de référence dans le monde de la santé, et plus particulièrement dans celui de la psychiatrie. Il a pour spécificité d’être le seul prix littéraire attribué à un écrivain par des patients. Ce prix littéraire a pour objectif de permettre aux personnes souffrant de troubles psychiques de couronner la qualité littéraire d’un récit ou d’un roman d’un jeune auteur francophone.

Il s’agit d’un prix de lecteurs handicapés psychiques ou souffrant de maladie mentale qui facilite la réinsertion psycho-sociale par la lecture et le vote. Le prix est financièrement soutenu par la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon. « Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière », disait Michel Audiard. C’est fort de cette maxime que Nacéra Benosman, la directrice départementale de la banque régionale a tenu à souligner lors du lancement de cette nouvelle édition à Thuir, « l’idée formidable » de cette initiative, qui « fait se retrouver, avec leurs fêlures, patients et auteurs. »

Les établissements de santé de la Méditerranée

En juin 2015, le Centre Hospitalier de Thuir  et la Caisse d’Epargne ont lancé un appel à candidatures pour permettre à d’autres établissements de pouvoir participer à cette belle aventure du prix Folire. Par souci de préserver l’esprit méditerranéen impulsé par le Centre Méditerranéen de Littérature (CML), l’appel à candidatures est  limité aux établissements de santé mentale des régions Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Provence-Alpes-Côte-D’azur et Corse.

Cet appel à candidatures a notamment été relayé par la Fédération Hospitalière de France, dans les médias spécialisés en santé et par le Ministère de la santé. Trois candidatures ont été reçues et acceptées par le comité d’organisation et de sélection du prix Folire :

  • Le Centre Hospitalier Départemental de Castelluccio en Corse
  • Le Centre Hospitalier Gérard Marchant en Haute-Garonne
  • La Fondation Bon Sauveur d’Alby dans le Tarn
  • Le Centre Hospitalier de Béziers (depuis 2019).

La sélection officielle 2019

Après une très belle édition 2018 qui a couronnée Damien Luce pour son livre « Claire de Plume » (Editions Héloïse d’Ormesson)  sous le parrainage de Cali, le comité de sélection et d’organisation s’est réuni, sous la présidence de Fabienne Guichard, qui vient de prendre ses fonctions comme directrice du centre hospitalier de Thuir, afin de  dévoiler la sélection des trois finalistes de l’édition 2019.

  • Mathieu Simonet « Anne-Sarah K. » (Seuil)
  • Vincent Lahouze  « Rubiel e(s)t moi » (Roman Michel Lafon)
  • Guillaume Para « Ta vie ou la mienne » (Editions Anne Carrière).

Fabienne Guichard s’est félicitée de prendre le relais de cette merveilleuse aventure littéraire, aux côtés du CML et de la Caisse d’Epargne : « Bravo à Philippe Banyols, Carole Gleyzes et leurs équipes d’avoir pu initier avec le CML ce magnifique prix du cœur qui permet une déstigmatisation de la maladie mentale. L’idée est formidable, elle fait se retrouver, avec leurs fêlures, patients et auteurs. Je suivais de loin cette initiative sur les réseaux sociaux, je suis très heureuse d’y prendre part, désormais, à mon tour »

Rendez-vous est pris en septembre prochain avec les trois auteurs pour une rencontre et un échange avec les jurés-patients au CHS de Thuir et au Centre pénitentiaire de Perpignan.

« Prix FoLire » : un prix littéraire en Occitanie pour déstigmatiser la maladie mentale
Guillaume Parra
« Prix FoLire » : un prix littéraire en Occitanie pour déstigmatiser la maladie mentale
Mathieu Simonet © Jérôme Panconi
« Prix FoLire » : un prix littéraire en Occitanie pour déstigmatiser la maladie mentale
Vincent Lahouse (C) Mathieu Thauvin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.