Prix collectif 2019 de l’éducation citoyenne et médailles délivrés par l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite (ANMONM66) à des jeunes Collégiens de Prades.

Discours de l’Adjoint au Directeur Académique des services de l’Éducation Nationale M. Jean-Paul Larue

Jeudi 16 mai 2019 à 15 heures, au Collège Gustave Violet en présence de l’Adjoint au Directeur Académique des services de l’Éducation Nationale M. Jean-Paul Larue, de M. Philippe Rubis principal du Collège de Prades, les membres de la commission chargés du Civisme et de l’Éducation Citoyenne de l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite 66 ont récompensé les Collégiens qui ont participé à la mise en œuvre d’un procès fictif dans l’ancienne salle du Tribunal de Prades. Il a été procédé ce jour-là à la remise du prix 2019 de l’éducation citoyenne et des médailles à chaque collégien ayant participé à ce projet en présence du Président de l’ANMONM66 Gérard Isern, M. Jacques Palacin, président de la Commission du Civisme et de l’Éducation Citoyenne, et les membres de cette commission Alain Esclopé, et Hervé Oriol. L’affaire évoquée est celle d’une personne âgée de 72 ans, bousculée et jetée à terre par un jeune individu qui lui a dérobé son sac à main. Ce procès fictif a été élaboré en partenariat avec l’Éducation Nationale, la justice et le Centre communal d’action sociale de Prades. Matthieu Bonnet et Ismaël Sadoun, du CCAS, Maître Florence Fitte-Vallée, juge d’application des peines auprès du TGI de Perpignan a joué son propre rôle, avec la participation de Philippe Ture, directeur de l’Espace Loisirs jeunes de Ria-Sirach. Au final, l’auteur des faits a été condamné à un an de prison ferme avec obligation de trouver du travail, de suivre des soins, d’une mise à l’épreuve et de verser la somme de cent cinquante euros à la victime pour préjudice moral. Chaque élève s’est retrouvé avec brio, chacun dans leur rôle dans cet acte de délinquance, reflétant entièrement des faits divers comparables dans notre société. La présence des élus de Prades et villages environnants, d’enseignants du collège, membres de l’ANMONM66, a fait honneur à cette jeunesse et leurs éducateurs pour leur engagement dans le cadre de l’éducation citoyenne.

Les Collégiens visionnent le replay du procès fictif
Au centre Philippe Rubio, professeur de la classe relais au côté de Jacques Palacin de l’ANMONM 66
Remise du diplôme

Une partie des Collégiens présents récompensés

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.