Port-Barcarès/ Festival Electrobeach : succès, foule et retombées économiques pour toute la région !

Electrobeach

Avec 140 000 festivaliers accueillis sur trois jours en 2015, le Festival Electrobeach à Port-Barcarès (66) est le premier festival français de cette ampleur organisé par une municipalité. Un exploit considérable pour un événement en grande partie autofinancé qui s’est imposé en 4 ans comme un véritable poumon économique pour toute une région : le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Port-Barcarès, peuplée d’environ 4 100 à 4 500 habitants à l’année – présente désormais dans le top 20 des communes les plus importantes démographiquement parlant du département des Pyrénées-Orientales – organisera du 14 au 16 juillet 2016 la 4ème édition du Festival Electrobeach (créé en 2008 sous la férule de Joëlle Iglesias-Ferrand, alors maire du Barcarès), le premier festival de musique électronique français, en quantité et en qualité !

Doté d’une croissance exceptionnelle avec une hausse de la fréquentation de 75% en 2015 (Plus forte progression tout type de festival confondu), l’Electrobeach se classe en 4ème position des festivals français derrière les historiques Vieilles Charrues, Solidays et Hellfest. Les connaisseurs apprécieront, à n’en pas douter.

Formidables retombées touristiques

Pour un investissement d’environ 4 millions d’euros, le festival génère pour la régionentre 15 et 17 millions d’euros de retombées pour le tourisme et l’économie locale. Avec 48 000 nuitées réservées par les festivaliers, l’hôtellerie est le premier secteur qui profite de cette croissance avec celui de l’emploi puisque 400 personnes travaillent à la réalisation de l’événement. Le Festival a ainsi crée en 2015 : 4 700 journées de travail reparties sur plus de 100 sociétés, dans un département fortement impacté par le chômage.

Créé par la municipalité pour dynamiser la région l’Electrobeach dispose aujourd’hui d’une notoriété considérable qui a su dépasser les frontières hexagonales : la moitié des festivaliers vient de l’étranger (pays du BéNéLux + Espagne + Allemagne). Un rayonnement international qui participe à l’attractivité touristique de tout le département des Pyrénées-Orientales puisque 67% des festivaliers souhaitent revenir dans la région à une autre période de l’année (sondage réalisé lors de l’EMF 2015 auprès de 10 000 festivaliers).

La programmation et la technique au service du succès

Avec une soixantaine de DJ’s au programme de l’édition 2016, le festival Electrobeach mêle chaque année superstars (parmi les 20 meilleurs Dj’s mondiaux), artistes émergents et DJ’s régionaux à qui l’opportunité est donnée de jouer sur la scène principale aux côtés des plus grands. « La moyenne d’âge des festivaliers est de 24 ans et pour certain l’Electrobeach représente une année d’économie pour venir voir les plus grands Dj’s internationaux qui pour beaucoup d’entre eux ne font qu’une seule date en France. Outre l’investissement considérable qui est fait pour la programmation, nous voulons qu’ils assistent à une performance scénique unique avec des effets spectaculaires qu’ils ne verront nul part ailleurs en France », souligne Silvain Berreteaga, directeur du Festival. C’est bien sur lui, sur ses épaules, que repose depuis le début l’originalité de ce rendez-vous musical. Joëlle et Alain Ferrand lui ont toujours fait confiance pour impulser une programmation événementielle, car insolite. Il faut bien l’admettre, au départ le pari était fou ! Complètement.

En effet, le succès de l’événement tient également dans sa scénographie. 1,5 million d’euros sont investis dans la réalisation technique du festival : installation d’une scène de 28 m de haut pour 250 m² de surface, effets sons, lumières, vidéos et pyrotechniques digne des plus grands show.

ELECTROBEACH 01 ELECTROBEACH 02 ELECTROBEACH 03 ELECTROBEACH 04 ELECTROBEACH 05 ELECTROBEACH 06 ELECTROBEACH 08 ELECTROBEACH 09

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.