Philippe Assens en-dehors de La France Insoumise…

Pour l’Assemblée communale insoumise de Perpignan, Francis Daspe nous communique sous le titre « Philippe Assens en dehors et contre La France Insoumise », avec prière d’insérer :

« L’annonce de la décision de Philippe Assens de soutenir pour les municipales de Perpignan la liste du cartel des vieux partis et des petites rentes particulières menée par Agnès Langevine n’a pas surpris les Insoumis de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. Ses grenouillages compulsifs et ses mensonges permanents ne pouvaient qu’aboutir à cette issue peu glorieuse.

Ce choix est en opposition frontale avec la décision validée par le Comité électoral national de La France Insoumise. Il est également en total décalage avec le choix majoritaire exprimé par l’assemblée communale insoumise des 24 septembre et 16 octobre. La France Insoumise soutient à Perpignan la liste citoyenne « L’Alternative ! Perpignan écologique et solidaire ». Philippe Assens s’inscrit donc désormais en dehors et contre La France Insoumise.

A force de considérer La France Insoumise selon les cas comme un marchepied ou comme un paillasson, à force de multiplier les tentatives, en fin de compte aussi opportunistes que dérisoires, de récupérer les différentes actions collectives, il était devenu peu apprécié des militants du département comme en témoigne sa situation nettement minoritaire au sein de l’assemblée communale insoumise de Perpignan.

Très tôt, nous avions compris que Philippe Assens n’était pas à sa place à La France Insoumise. Avec ses agissements à répétition, nous avons eu la confirmation qu’il n’avait plus sa place à La France Insoumise. C’est désormais l’heure d’une clarification bienvenue : pour beaucoup d’Insoumis, c’est un réel soulagement.

L’honneur de l’action politique est d’être au service de convictions constantes, d’une cohérence solide et d’une loyauté éprouvée. Ce n’est certainement pas un jeu indexé sur des fluctuations liées à des intérêts personnels au détriment de la cause collective.

Pour Philippe Assens à La France Insoumise, c’est désormais définitivement « game over »… »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.