Perpignan : l’Agence de développement économique passe deux conventions…

Gerard Capdet, Bernard Fourcade, Laurent Gauze, Alexandre Mélidonis et Michel Guallar
Gerard Capdet, Bernard Fourcade, Laurent Gauze, Alexandre Mélidonis et Michel Guallar

Lundi 2 mai 2016, en fin de matinée, au siège de Pyrénées Méditerranée Invest (PMI) à Perpignan/ Centre du Monde, a eu lieu la signature de deux conventions.

La première a été signée entre PMI (composée de ses membres fondateurs : Perpignan Méditerranée Métropole, l’UPE’66 et la CCI de Perpignan et des Pyrénées Orientales) et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat : la deuxième a concerné PMI et la Chambre d’Agriculture du Roussillon.

La finalité de ces conventions est d’encadrer les relations de Pyrénées Méditerranée Invest et de la Chambre de Métiers & de l’Artisanat des Pyrénées-Orientales / Chambre d’agriculture du Roussillon « en vue de développer des actions communes en matière de développement économique sur l’ensemble du territoire du département des Pyrénées Orientales ».

Participaient à ce rendez-vous : Laurent Gauze et Hélène Billes-Bobo, représentant la Communauté Urbaine Perpignan Méditerranée Métropole et l’Agence de développement économique Pyrénées Méditerranée Invest, Alexis Mélidonis et Walter Soubirant, respectivement président et directeur de l’Union Pour l’Entreprise 66 (l’UPE), Bernard Fourcade, président de la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie (CRCI) du Languedoc-Roussillon, Gérard Capdet, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Anne Durand, directrice services aux entreprises, et Jean Salles, secrétaire général (tous deux de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées Orientales), enfin Michel Guallar, président, et Myriam Cormary-Bourrel, directrice, pour la Chambre d’Agriculture du Roussillon.

Concertation, accompagnement de l’entreprise, prospection, marketing territorial constituent les principaux axes du contenu de ces deux conventions qui sont conclues pour une durée d’un an renouvelable. PMI s’engage à soutenir ces chambres consulaires dans leurs actions « en vue de développer l’attractivité économique du territoire ». Toutes les actions communes seront naturellement à définir en concertation avec les deux parties.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.