Perpignan : concert du Col•lectiu Angelets de la Terra

Angelets de la Terra logo

Le Col•lectiu Angelets de la Terra (ex Col•lectiu Joan Pau Giné) débute une nouvelle étape et présente quelques uns de ses groupes lors d’un concert gratuit à l’Anthropo, le samedi 19 mars à 20 heures, devant les caméras de France 3 pour l’émission « Viure al País ».

Le concert débutera avec le groupe de rumba catalana Buenasuerte qui annonce la sortie prochaine d’un album avec toutes leurs compositions et reprises en catalan. Suivront les quatre jeunes musiciens de rock du groupe AJT, tout juste sortis de la Bressola et qui montrent à quel point la musique d’expression catalane est en plein essor en Catalogne Nord. Il y aura aussi Ghetto Studio, le groupe de reggae de Banyuls de la Marenda, qui connait un succès grandissant avec des concerts sur les principales scènes de la ville (festival Ida y Vuelta, Médiator, Palau dels Reis de Mallorca,…). Pour finir, les incontournables musiciens de Llamp te Frigui joueront quelques morceaux de leur nouveau projet : « Cal poca cosa ». L’Anthropo est une association située au 28 bis rue des Rois de Majorque à Perpinyà.

L’associació dels Angelets de la Terra a porté depuis différents projets depuis 2001: la revue du même nom (35 numéros de 20 pages, tirés à 3000 exemplaires chacun) ; le projet Descobrir Catalunya pour faire découvrir la fête de l’Ours et autre Trobada del Canigó aux nouveaux arrivants ; le Festival Setmana per la Llengua pour montrer la diversité de la création artistique en catalans dans le théâtre, la poésie, le cinéma et la musique ; la penya de la USAP i del Dragons Catalans pour promouvoir le rugby nord-catalan en Catalogne Sud ; le Festival Sant Jordi Jove pour donner une vision moins folklorique et figée des traditions catalanes ; le groupe de correfoc dels « Cremats de la Tet » dans l’enceinte de la Casa Musicale ; la campagne pour le catalan à la SNCF en relation avec l’association basque Demo et sud-catalane Plataforma per la Llengua ; le Col•lectiu Joan Pau Giné ; …

Le travail du Col•lectiu pour faire connaître l’œuvre de Giné au-delà de ses amis et de sa famille, coordonné et financé en grande partie par Ramon Faura, a été fait avec passion et sérieux depuis 2010. Aujourd’hui, le public connait Giné, des centaines de musiciens chantent ses chansons dans tous les Pays Catalans et le projet « Canten Giné » a vu le jour, en collaboration avec Adiu ça va.

Llamp te Frigui (logo Angelets)
Llamp te Frigui

En cinq années, le travail de centaines de musiciens de tous les Pays Catalans a permis de mettre en avant la création de Joan Pau Giné, mais aussi de Jordi Barre et d’autres artistes de Catalogne Nord. Le rêve de Ramon Faura s’est réalisé. Il a œuvré avec le Col•lectiu pour que la chanson en catalan ait encore un avenir en Catalogne Nord. Il a impulsé, grâce à tous ces artistes, un mouvement qui transcende les styles musicaux et les origines diverses de la population de Catalogne Nord.

Voici le bilan du Col•lectiu depuis la sortie de son premier CD compilation, le 11 septembre 2010 : 201 morceaux enregistrés en catalan ; 11 CDs réalisés (6 CDs des musiciens de Catalogne Nord, 4 CDs hommage à Giné et 1 « best of » dans la revue Enderrock) ; participation de quasiment 200 formations musicales (environ 500 musiciens de tous les Pays Catalans) ; édition du documentaire « Col.lectiu Joan Pau Giné 2010 » réalisé par Richard Banteny et Ramon Faura ; des concerts dans tous les Pays Catalans ; des reportages avec TV3 (La Sonora), France 3 (Viure al País), France 5 (Echappées Belles)… et l’aventure continue avec un 7ème CD compilation en cours de réalisation et toujours plus de musiciens motivés avec des projets plein la tête.

Les Angelets de la Terra ont décidé de se concentrer exclusivement sur leur projet de collectif de musiciens pour la promotion du catalan dans la musique actuelle qui portait jusqu’à présent le nom de Col•lectiu Joan Pau Giné et s’appelle désormais Col•lectiu Angelets de la Terra. Le collectif commence donc une nouvelle étape qui consiste principalement à intégrer durablement la Catalogne Nord et ses artistes dans le marché de la musique en catalan qui va de Salses à Guardamar, au sud du Pays Valencien, et de Salses à l’Alguer, en Italie.

 Angelets

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.