Perpignan… Au fait, combien ça gagne un adjoint et un maire-délégué ?

Les « Alduyistes » sortis de la nouvelle équipe du maire, Jean-Marc Pujol (UMP), « Perpignan Pour Tous »... Aminda Quéralt, Maurice Halimi, Jean-Michel Mérieux, Valérie Cons, Jean-Claude Kaiser, Gérard Roger, Marie-Louise Vigué, Michel Cabot : ils ont tous en commun « l'Aduyisme » ; ils ont été virés ! Dit-on, en ville... Seul Romain Grau subsiste, mais jusqu'à quand ?

Les « Alduyistes » sortis de la nouvelle équipe du maire, Jean-Marc Pujol (UMP), « Perpignan Pour Tous »... Aminda Quéralt, Maurice Halimi, Jean-Michel Mérieux, Valérie Cons, Jean-Claude Kaiser, Gérard Roger, Marie-Louise Vigué, Michel Cabot : ils ont tous en commun « l'Aduyisme » ; ils ont été virés ! Dit-on, en ville... Seul Romain Grau subsiste, mais jusqu'à quand ?

Lors de la séance d’installation du nouveau conseil municipal de Perpignan, présidé par le maire UMP sortant et réélu Jean-Marc Pujol, parmi les délibérations qui ont été soumises au vote figurait celle concernant le montant des indemnités des membres de la Majorité municipale (UMP-UDI).

Les adjoints et maires délégués recevront des indemnités de l’ordre de 3 000€, 2 400€, 1 600€ et 700€, en fonction des responsabilités et des fonctions des élus concernés.

Des votes ont également déterminé les élus qui siègeront dans les organismes extérieurs (théâtre de l’Archipel, par exemple)… Un élu du Groupe d’Opposition FN-RBM, présidé par Me Louis Aliot, présidera d’ailleurs la commission municipale des Finances, conformément à la signature par le maire de la Charte Anticor2014. Il s’agit de l’expert Bruno Lemaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.