Patriotes Catalans : « Sang et or interdit sur les immatriculations : Paris veut nous déraciner »

Lætitia Ferrer, coordinatrice du mouvement Patriotes Catalans, nous communique sous le titre « Sang et or interdit sur les immatriculations : Paris veut nous déraciner« , avec prière d’insérer :

« Depuis le 5 janvier, les insignes régionaux caractéristiques du Pays Basque, de l’Alsace ou de la Catalogne sont interdits sur les plaques d’immatriculation. L’interdiction a été prononcée le 16 décembre 2020 par la Cour de cassation, plus haute juridiction française, saisie par le fabricant de plaques Faab fabricauto, qui contestait la présence d’autocollants sur les immatriculations. Tout contrevenant est passible d’une amende de 135 euros, qui peut être majorée jusqu’à 750 euros. Cette décision jacobine et uniformisatrice impose à des millions de personnes la mise au garde-à-vous face au néant identitaire voulu par l’État. En 2009, déjà, le numéro de département avait disparu du code d’immatriculation.

En 2016, la région « Occitanie » a accentué notre dilution. Décidément, Paris souhaite des citoyens sans racines et sans saveur, des humains génériques dépourvus de culture, des gens d’aéroports. Nos dirigeants veulent nous rendre comme eux : des gens sans pays. Les Patriotes Catalans, attachés aux valeurs d’identités et de territoire, condamnent fermement cet effacement scandaleux, qui interdit les couleurs sang et or sur les voitures. Le candidat Macron se voulait décentralisateur lors de la campagne de 2017 ? Il s’agit d’une escroquerie, car son mandat est le plus centralisateur depuis 40 ans. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.