Pas de nouveau super marché à Alénya, mais que nous réserve le futur Scot ?

Le mouvement AgissonsPaysCatalan nous communique sous le titre « Pas de nouveau super marché à Alénya, mais que nous réserve le futur Scot ? », avec prière d’insérer :

« Pas de nouveau supermarché à Alénya, mais que nous réserve le futur Scot ? Le 4 juillet dernier, la commission nationale des aménagements commerciaux a rejeté pour la troisième fois depuis 2015, le projet de centre commercial soutenu, par le maire d’Alénya.

Ce projet prévoyait la création d’un espace commercial de 2 500 m2, dont un drive. La commission nationale a considéré que ce projet situé en périphérie, nuirait aux commerces de centre-ville d’Alénya et des communes voisines, qui connaissent déjà une vacance commerciale conséquente. Elle met en avant que ce projet situé sur des terres agricoles, détruira des espaces naturels, participera à l’étalement urbain et contribuera à l’artificialisation des sols.

Autre point et pas des moindres, bien que le projet soit en zone inondable, le porteur de projet ne prévoit aucune mesure de prévention et de protection pour la sécurité des consommateurs. Encore un exemple de l’obstination des maires, à porter des projets commerciaux malgré la multiplication des espaces commerciaux à l’abandon. Dans la nouvelle version du diagnostic SCOT de la Plaine du Roussillon, qui est en révision et qui sera en consultation publique dès octobre, le constat suivant est dressé.

En 2016, le nombre d’établissements commerciaux est estimé par la Cci à 8 761. Ils représenteraient 20 227 emplois salariés sur le département, soit 2,7% en plus que l’année précédente (+552 emplois). Entre 2010 et 2016 la Cci estime que les surfaces commerciales autorisées, ont progressé de 16,5% sur le département, cette croissance étant la plus élevée que dans le reste de l’ex région Languedoc-Roussillon. La surface consommée par l’activité commerciale, augmente donc plus vite que les emplois qu’elle ne crée, d’autant qu’il est difficile d’affirmer que les emplois « créés » sont durables et n’aboutissent pas à la disparition d’autres emplois par ailleurs.

Le territoire actuel du Scot les zones d’aménagement commercial (Zacom) représentent environ 504 ha. Le foncier encore disponible dans ces zones est estimé à environ 90 ha soit 20% du foncier total des Zacomdu Scot sur son périmètre actuel. Concernant les zones d’activités, le foncier disponible a été estimé en 2017 à 800 ha, soit presque la moitié de leur surface totale identifiée par le Scot. Agissons Pays catalan restera vigilant durant toute la procédure de révision à la cohérence des objectifs du futur Scot de la plaine du Roussillon en matière de surfaces commerciales. »

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :