Le parti Debout la France, Pyrénées-orientales, s’interroge sur le devenir socio-économique du département

parti-debout-france-pyrenees-orientales-sinterroge-devenir-socio-economique-departement

Le parti politique Debout la France, Pyrénées-orientales, nous communique, sous le titre « Les écolos Codognès et Langevine ont rendu leurs armes », au sujet du nouveau nom de région Occitanie, avec prière d’insérer :

Jean Codognès a rappelé hier soir, sur France Bleu Roussillon, le souhait de EELV66 de voir renommer le département des P-O. en « Pays Catalan Bien ! Mais que ferons-nous lorsque les départements seront supprimés au profit de ces grandes régions, et même de ces eurorégions que son parti souhaite mettre en place ?

Jean Codognès, Agnès Langevine et Gérard Onesta, ont abandonné leurs promesses de campagne lorsqu’ils ont négocié des places au sein de la majorité socialiste au soir du 1er tour des régionales.

Le développement économique de notre territoire, mainte fois promis, ne peut plus attendre le bon vouloir de la Comtesse de Toulouse, Carole Delga, et de ses amis.
Nous rappelons que Debout la France a été le seul mouvement politique, lors des régionales, à avoir défendu le principe d’une collectivité départementale renforcée (une CTU sur le modèle Corse) afin de disposer des outils politiques et administratifs qui permettraient un réel développement économique du Pays Catalan.

Quelle politique touristique ? Quel avenir pour Port-Vendres, pour le « Tourisme Blanc », pour lutter contre le chômage ? Comment force-t-on la SNCF à modifier son tracé pour la future LGV ? Comment coordonne-t-on les politiques sociales, écologiques, culturelles, etc…
Seule une collectivité unique, disposant de toutes les compétences départementales et régionales, peut être en mesure de décider de cela rapidement et intelligemment !

Plus d’informations : www.nda-2017.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.