P-O/ IVe circonscription : l’actualité hebdomadaire du député Sébastien Cazenove (LaREM)

Les activités de la semaine du 23 septembre 2019 de Sébastien Cazenove (LaREM), député de la quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales, dans l’hémicycle et en circonscription.

Dans l’hémicycle :

Mardi 24 septembre, après les Questions au Gouvernement (Qag), les députés ont adopté l’ensemble de la proposition de loi visant à clarifier diverses dispositions du droit électoral à 477 voix pour et 9 contre puis ont adopté l’ensemble de la proposition de loi organique visant le même objet à 482 voix pour et 7 contre.

Dans l’après-midi, l’Assemblée nationale a commencé l’examen en séance publique du projet de loi relatif à la bioéthique. Les débats dans l’hémicycle ont porté essentiellement cette semaine sur l’article 1er proposant une avancée majeure pour notre société : l’extension de la procréation médicalement assistée (Pma) aux couples de femmes et aux femmes célibataires.

Jeudi 26 septembre matin, le Député Sébastien Cazenove a défendu un amendement d’ordre rédactionnel proposant la réécriture de l’alinéa 6 du 1er article du projet de loi relatif à la bioéthique afin d’identifier clairement les situations faisant obstacle à l’insémination ou au transfert des embryons lorsqu’il s’agit d’un couple. C’est avec l’avis favorable d’Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé et de Nicole Belloubet, Ministre de la Justice, que cet amendement, issu du travail mené en atelier réunissant plusieurs citoyens de la circonscription, a été adopté.

En circonscription :

Dimanche 29 septembre, le député Sébastien Cazenove a participé à la marche des élus des Virades de l’Espoir, à Sainte Marie la Mer, organisée par l’association « Vaincre la mucoviscidose » afin de récolter des fonds et soutenir la recherche sur cette maladie génétique touchant les voies respiratoires et le système digestif.

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.