P-O/ IVe circonscription : l’actualité hebdomadaire du député Sébastien Cazenove (LaREM)

Les activités de la semaine du 9 septembre 2019 de Sébastien Cazenove (LaREM), député de la quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales, dans l’hémicycle et en circonscription.

Hémicycle

Mardi 10 septembre s’est réunie la commission spécialement constituée pour l’étude du projet de loi relatif à la bioéthique afin d’examiner les 2200 amendements déposés sur le texte. Ce projet de loi, aboutissement de la clause de révision de la loi Bioéthique de 2011, traite des problèmes éthiques et des questions de société soulevés par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé. Sont abordés, dans le projet de loi, l’élargissement de l’accès à la procréation médicalement assistée (Pma), le don d’organe, la génétique, l’intelligence artificielle, la recherche et la gouvernance en la matière. Sébastien Cazenove, à l’issu d’un atelier législatif organisé dans sa permanence a déposé 7 amendements relatifs à la Pma et à l’accès aux origines du tiers donneur.

Mercredi 11 septembre matin, la Commission Affaires Économiques (Cae) s’est réunie afin d’appréhender les travaux à venir sur les thématiques prioritaires retenues par le bureau de la commission.

Dans l’après-midi, après l’accord trouvé en commission mixte paritaire avec les sénateurs le 25 juillet, les députés ont définitivement adopté par 95 voix contre 16, le projet de loi relatif à l’énergie et au climat, prévoyant d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 face à l’urgence écologique et climatique.

En fin de journée, Sébastien Cazenovea échangé avec la conseillère parlementaire d’Emmanuel Macron, Rebecca Perès, sur les problématiques nationales, départementales et de circonscription.

En circonscription

Mercredi 11 septembre, le député a organisé un atelier législatif afin d’échanger avec des citoyens de la circonscription sur le titre II du projet de loi Bioéthique visant à favoriser le recours aux dons croisés d’organes, à étendre les possibilités de prélèvement des cellules souches hématopoïétiques (Csh) des mineurs ou majeurs protégés et traite également de l’accès et de la transmission des informations génétiques.

Samedi 14 septembre, le député s’est rendu à l’invitation du maire Rémy Attard, à l’inauguration du Pôle Médical de Trouillas (Une), en présence notamment du Préfet Philippe Chopin et de la présidente du conseil départemental Hermeline Malherbe. Les élus de la commune ont fait le choix de consacrer le bâtiment de l’ancienne école, situé au cœur du village, à la prévention et au suivi médical des Trouillasencs, en y rassemblant 3 médecins, 1 orthophoniste et 5 infirmiers.

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR GRATUITEMENT LE JOURNAL CATALAN :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.