P-O/ IVe circonscription : l’actualité hebdomadaire du député Sébastien Cazenove (LaRem)

Les activités de la première quinzaine de février de Sébastien Cazenove (LaREM), député de la quatrième circonscription des Pyrénées-Orientales, dans l’hémicycle et en circonscription.

A Paris :
Depuis lundi 1er février, dans l’hémicycle, les députés examinent le projet de loi confortant le respect des principes de la République. Ce texte propose notamment un dispositif de protection des personnes exerçant une fonction publique contre les menaces et actes d’intimidation fondés sur des convictions ou croyances religieuses et interdiction du territoire français. Relativement à l’éducation, ce texte vise à instaurer une obligation scolaire de trois à seize ans, l’encadrement de l’instruction dans la famille, et le renforcement des règles encadrant les établissements d’enseignement privés.

Mardi 2 février, la commission des affaires économiques a auditionné, conjointement avec la commission des affaires européennes, Michel Barnier, Conseiller spécial de la Présidente de la Commission européenne depuis le 1er février 2021, concernant la mise en œuvre de l’accord de retrait et la finalisation de l’accord post-Brexit.

Mardi 9 février, les députés ont adopté en lecture définitive l’ensemble du projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire afin de garantir la sécurité sanitaire en réponse à l’épidémie de la Covid-19. Mercredi 10 février, les députés de la commission des affaires économiques ont examiné et adopté la proposition de loi pour une nouvelle étape contre le gaspillage alimentaire, sur laquelle Sébastien Cazenove a porté et défendu un amendement visant à rapprocher les associations de lutte contre la précarité alimentaire et les commerçants non sédentaires, désireux de céder leurs invendus.

En circonscription :
Jeudi 4 février, le député s’est entretenu en visioconférence avec le Directeur des Service de l’Éducation Nationale du département Monsieur Fulgence sur le projet de la carte scolaire 2021. Nous constatons dans les Pyrénées-Orientales une baisse démographique qui a pour effet de diminuer le nombre d’enfants scolarisés, pour autant le département aura une dotation de 15 postes supplémentaires à la prochaine rentrée scolaire, ce qui permettra un très bon taux d’encadrement avec une moyenne de 23,8 élèves par classes.

Vendredi 5 février, Sébastien Cazenove a fait un point avec le maire du Boulou sur le suivi du projet d’extension de la zone de fret ferroviaire du Boulou. Les vendredi 5 et 12 février après-midi, le député a assisté aux réunions du comité départemental de vaccination, organisées par les services de la préfecture de Perpignan, afin d’échanger sur la situation vaccinale dans les Pyrénées-Orientales.

Jeudi 11 février, Sébastien Cazenove a rencontré Aurore Markiewicz, Directrice départementale de la Banque de France et son adjoint, Bernard Caly. L’échange a porté sur le paysage économique du département, ses infrastructures et l’impact de la crise sanitaire sur son économie. La succursale, dans laquelle travaille 40 agents, joue le rôle de médiation de crédit pour les Tpe et Pme en difficulté et traite des dossiers de surendettement des ménages les plus en difficulté, dans une configuration départementale impactée par un taux de pauvreté et de chômage parmi les plus importants de la métropole.

Dans l’après-midi, le député a reçu à la permanence plusieurs citoyens de la circonscription pour échanger avec eux sur différents sujets liés à la stratégie vaccinale, à la sécurité intérieure et sur des problématiques administratives.

Vendredi 12 février, Sébastien Cazenove s’est entretenu avec Jacqueline Irles, maire de Villeneuve-de-la-Raho sur les diverses problématiques du moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.