Oui au pays Catalan déplore l’absence d’un écran géant pour la retransmission de la finale Perpignan /Grenoble

Le mouvement Oui au Pays Catalan nous communique sous le titre « BIEN PLUS QU’UN SIMPLE ÉCRAN : LE PRÉFET NOUS ENVOIE DANS LES VIGNES ! », avec prière d’insérer :

« Le 3 mai dernier le Préfet des Pyrénées-Orientales Philippe Vigne vient de décider qu’il n’y aurait pas d’écran géant en centre-ville de Perpignan pour retransmettre la finale du championnat de Pro D2 opposant l’USAP à Grenoble.

Ce faisant, le Préfet relègue le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol au statut de simple secrétaire de mairie, incapable d’organiser cette retransmission et d’en assurer toute la sécurité. Le jacobinisme dans les P.O. en devient grotesque. Oui Au Pays Catalan regrette que la municipalité n’organise pas d’événement, donnant « la préférence » aux bars/restaurants, alors que d’autres villes comme Grenoble ou par exemple chez nous St-Cyprien en organisent avec succès.

Cette retransmission aurait valorisé Perpignan, lui redonnant sa place de capitale du Roussillon. Les Catalans auraient répondu présents, de la Cerdanya jusqu’au Vallespir. Voilà une nouvelle occasion ratée de partager une de ces fêtes populaires qui animent et qui rassemblent. Elle aurait pour sûr attiré du monde et fait fonctionner les commerces…

Ainsi dimanche, par décision préfectorale, pendant que le Pays Catalan vibrera, Perpignan végétera, comme à l’accoutumée. Oui Au Pays Catalan le déplore et soutient les autres événements populaires de cette journée en faveur de l’USAP, cette équipe qui est bien plus qu’un club. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.