Nouveauté au Rallye du Vallespir 2016

Rallye du Vallespir 2016
Gilles Roca et Nicolas Mata sur la fidèle Subaru Impreza en quête d'une nouvelle victoire. Crédit Photo : JPL

C’est le grand événement en Vallespir avec la première grande épreuve du département qui se déroulera les 2 et 3 avril en attendant les Fenouillèdes en novembre prochain. De nombreuses nouveautés vont venir rythmer ce 27ème rallye du Vallespir. Restez assis dans vos baquets, ça va décoiffer à coup de millième de seconde.

rallye du Vallespir 2016
Thomas et Romain Hullo à l’attaque. Crédit Photo JPL

Comme chaque année, le Rallye du Vallespir va vivre au rythme des rupteurs et de la bonne odeur de gomme, le temps d’un week-end. Avec de nombreuses nouveautés à commencer par la suppression de la spéciale Palalda, Le Vila. Désormais le rallye comporte 4 sections, soit 10 spéciales au lieu de douze. Avec un parcours raccourci, contrairement aux années passées, on débutera par les épreuves du dimanche avec l’ES 1, 3 et 5 Palalda Col de Xatard départ de la première voiture à 12h39, en alternance avec Oms, Céret les ES 2, 4 et 6 dont les deux dernières en nocturne. Le dimanche on reprendra deux sections du samedi de l’an passé avec Corsavy, le Tech, ES 7, 9 et 11 et Le Pont, La Forge del Mitge ES 8 et 10. Le départ et l’arrivée se feront à Amélie au parc fermé place de la Sardane. Pour le samedi, les Véhicules Historiques de Compétition ouvriront le bal à 12h. Les modernes suivront 10mn après. Le retour sur Amélie est prévu vers 22h. Le dimanche 3, départ de la place de La Sardane à 8h30 et arrivée finale vers 15h40. Ainsi, cette année le Vallespir représente un parcours de 314 kms, divisé en 2 étapes et 6 sections et 11 épreuves spéciales d’une longueur totale de 146 kms. Assistance le samedi à Amélie, ancien hôpital militaire et le dimanche à l’entrée de Arles. Pour conclure l’épreuve compte pour la Coupe de France des Rallyes 2016 coef 3 et le Championnat du Comité 2015. Pour les spectateurs, il faut absolument se tenir dans les zones sécurisées et balisées sous peine que les spéciales soient annulées, eu égard aux incidents qui ont entaché le premier Rallye de l’Hérault avec course arrêtée par décision préfectorale. Alors soyez vigilants et intelligents.

Rallye du Vallespir 2016
Vincent Legrand fait équipe cette année avec Quentin Alvard. Crédit Photo : JPL

Un belle bataille en perspective
Côté pilotes, on retrouvera les deux équipages vainqueurs des deux dernières éditions, Gilles Roca et Nicolas Mata sur la fidèle Subaru Impreza ainsi que Christian Roig qui cette année a confié le baquet de droite de la Mitsu Lancer Evo 8 à Julie Petitfils Gadaut et ont fini second au dernier Rallye de l’Hérault. Dans la bataille, on devrait retrouver les sociétaires de l’ASA des Vignobles Tarnais Jacques Maraval et Thomas Taillandier avec la superbe Mercedes C180 qui avait fait l’ouverture du Fenouillèdes l’an passé. A surveiller également les alésiens Geoffrey Burnens et Jérémy Gulino sur la BMW 318 ou encore Benjamin Clémençon et Jessica Fouret sur la Peugeot 206 F en grande forme puisqu’ils se classent 5ème au Rallye de l’Hérault. Benjamin Cardenas des Vignobles Tarnais sera aussi sur la corde avec sa Peugeot 306 copilotée par le jeune catalan Maxime Legroux, un équipage qui marche bien. On devrait retrouver également aux avant poste les montpelliérains Pascal Janel et Richard Villegas qui entament leur seconde saison à bord de la BMW Série I F2000. Des habitués des routes catalanes. Du côté des locaux, on attend dans les groupes de tête, les sociétaires de l’ASA Terre d’Elne Sébastien Pruja et Mallorie Puech sur la Clio R3, Thomas et Romain Hullo sur la Clio FA préparée par Julien Macary qui sera aussi en piste aux côtés d’Annabelle Langlassé sur la Peugeot 206 F2000. Yoan Garin de Villeneuve de la Raho et Paul Gavagnach essaieront de glisser la Fiat Punto Hgt en bonne position. A noter que le véhicule est à la vente, Yoan souhaite partir sur un nouveau projet. Avis aux amateurs. Vincent Legrand fait équipe cette année avec Quentin Alvard sur la Peugeot 206, attention à rester sur la route Vincent. Enfin, une équipe qui a largement passé les heures de rodage avec Julien Bouchindhomme et Frédéric Toubert sur Honda Intégrale. Du Côté du VHC, pour sa première édition, on peut regretter la défection de participation, puisque l’on compte que deux équipages roussillonnais engagés avec Jean Christophe Carreras au côté de Pierre-Yves Renaud et Didier Vaquer copiloté par Cyril Ramos tous les quatre sur Porsche 911.

Jean Philippe Lapeyre

Plus d’informations :

http://www.asac66.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.