Ni GMT, ni poulet à la javel ! par le Parti de Gauche 66

ni-gmt-ni-poulet-a-la-javel-par-le-front-de-gauche-66

ni-gmt-ni-poulet-a-la-javel-par-le-front-de-gauche-66

Le Parti de Gauche Perpignan, membre du Front de Gauche, lance une campagne d’action contre le Grand Marché Transatlantique (GMT ou TAFTA en anglais).

« Ce traité de libre-échange, négocié dans la plus grande opacité entre la Commission Européenne et les Etats-Unis, vise à marchandiser le maximum d’activités économiques et humaines. La finalité est de les livrer aux appétits voraces des grandes firmes transnationales.

C’est aussi une arme de destruction massive de la souveraineté des peuples.

L’objectif est d’enlever aux Etats le pouvoir de décider des normes sociales, alimentaires, sanitaires, environnementales et techniques.

Le Parti de Gauche Perpignan a débuté un travail d’éducation populaire afin de montrer quelques-unes des conséquences concrètes. Il a recouvert les panneaux de libre expression de Perpignan d’affiches. Celles-ci refusent que les poulets lavés à l’eau de javel aux Etats-Unis puissent être vendus chez nous. En effet, les normes sanitaires françaises et européennes sont dans le collimateur des Etats-Unis qui les considèrent comme « des entraves non tarifaires au développement du commerce » !

Le combat doit redoubler d’intensité : il est encore temps d’empêcher que ce traité soit adopté. Pour le PG Perpignan, ni GMT, ni poulet à la javel ! » nous explique Francis Daspe du Parti de Gauche 66 et secrétaire général de l’AGAUREPS-Prométhée (Association pour la gauche républicaine et sociale – Prométhée).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.