National 3 : FC Albères Argelès/ Stade Beaucairois, le point de la déception

Le onze de départ

A l’occasion de la Troisième journée de National 3, Le FC Argelès Albères, recevant le Stade Beaucairois, a concédé un deuxième match nul à domicile (2-2) en raison d’un but encaissé au bout du temps additionnel.

Une première mi-temps rythmée et dominée par les Maritimes
Après un coup d’envoi fictif donné par Claude Malla, président du District, et Olivier Astruit, conseiller technique départemental, les locaux entrent bien dans le match, notamment avec des frappes d’Atcham Atcham (10ème) et de Gambie (11ème), bien qu’elles ne prennent pas en défaut Yattara, le portier beaucairois.
Sollicité à la 13ème minute par Sylla, son homologue argelésien Pérez veille au grain et sort le ballon d’une belle parade.
Il faut attendre la 34ème minute pour voir le premier but, signé par l’enfant du pays Mendes – tout un symbole – à la suite d’un décalage parfait de Bokian. (1-0, 34ème)
Les joueurs de Guillaume Boronad inscrivent leur premier but de la saison et regagnent les vestiaires avec cet avantage.

Mendes premier buteur d’Argelès

Un difficile apprentissage
Malgré leur avance au tableau d’affichage, ce sont des « bleu ciel » timorés qui réapparaissent sur le terrain, se montrant moins incisifs et assurés que lors du premier acte. Les Beaucairois en profitent pour progressivement refaire surface, parvenant à donner des sueurs froides à tout le stade sur une tête qui frôle le poteau de Pérez à l’heure de jeu.
Argelès se reprend avec une combinaison entre Zioui et Posteraro, qui débouche sur une frappe du second (70ème), mais c’est bien Beaucaire qui parvient à égaliser quatre minutes plus tard par l’intermédiaire du vétéran Akrour, entré quelques minutes plus tôt. (1-1, 74ème)
La fatigue se faisant ressentir sur le front de l’attaque, seul Zioui se démène encore aux avant-postes et il se voit récompensé à cinq minutes de la fin du temps réglementaire en allant battre Yattara en face à face pour remettre son équipe devant ! (2-1, 85ème)

Olivier Astruit avec les présidents Malla et Vazquez

Tandis que les locaux croient tenir leur premier succès de la saison, le premier à ce niveau, les Beaucairois, sereins et expérimentés, profitent d’un dernier coup franc à une trentaine de mètres pour arracher une égalisation par leur attaquant Sbaï, servi en retrait par l’un de ses coéquipiers.

Alors que l’on peut voir ce match nul comme une erreur de jeunesse de la part des Maritimes, deux rendez-vous importants s’annoncent : un déplacement à Revel pour l’entrée en Coupe de France samedi 19 septembre, puis la réception de Rodez au stade Éric Cantona samedi 26 septembre…

Zioui, auteur du deuxième but

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.