National 3 : FC Alberes Argelès – Rodez Aveyron Football, un festival offensif pour lancer la saison

Un collectif déterminé

Pour la quatrième journée de National 3, Le FC Argelès Albères recevait ce samedi 26 septembre Rodez Aveyron Football dans son antre, le stade Éric Cantona. Après y avoir concédé deux matchs nuls malheureux en début de saison, les Maritimes ont vaincu le signe indien avec la manière en infligeant une lourde défaite 5-1 à leur adversaire du soir.

D’un Z qui veut dire Zioui…
Les Argelésiens font preuve d’un allant et d’une motivation payantes en première période. Bien que les premières tentatives de Houelche et Zioui soient trop maladroites.
Cependant, ce même Zioui, auteur du but qualificatif en coupe de France à Revel et titularisé pour l’occasion, ne tergiverse pas longtemps et ouvre le score en ajustant le gardien à bout portant après un râteau de grande classe pour se mettre en position de frappe. (1-0, 12ème)
Passée la réaction aveyronnaise, sans encombre grâce à une intervention de Rouquier, les locaux reprennent le match en main, Mendes s’illustrant sur une tête plongeante repoussée par Zeghbab, le portier ruthénois.

Si Zioui se montre imprécis à la conclusion d’une action menée par l’excellent Houelche et le remuant Bokian, il ne manque pas l’occasion suivante, alors qu’il bénéficie d’une erreur de relance d’un défenseur, et crucifie à nouveau Zeghbab d’un plat du pied imparable. (2-0, 32ème)
Rodez tente de sortir la tête de l’eau mais se voit contraint de rejoindre le vestiaire avec un retard de deux buts au tableau d’affichage. Le retour sur la pelouse donne l’opportunité à Zioui de s’illustrer à nouveau, cette fois pour son altruisme. Lancé plein axe et en position de frapper, il n’en oublie pas pour autant Bokian sur sa droite qui, idéalement servi, conclut de belle manière. (3-0, 47ème)

Zioui et ses coéquipiers fêtent son doublé

Boronad fait tourner, Argelès déroule, le public se régale…
A la suite d’une réaction timide des visiteurs sur une frappe de Toutain, transfuge de l’AS Monaco à l’intersaison, les acteurs voient soudainement déferler une pluie de cartons sur une rencontre pourtant très correcte quant à l’état d’esprit des deux équipes. Le latéral argelésien est le premier à en faire les frais en laissant ses coéquipiers jouer la dernière demi-heure à dix et contraignant Houelche à assumer son rôle en couverture jusqu’à l’entrée en jeu de Gambie. Alors libéré des préoccupations défensives, le milieu de terrain se lance dans une chevauchée qui ravit l’assistance et laisse ses adversaires impuissants, spectateurs de son but sur une frappe croisée pleine de lucidité malgré l’effort engagé ! (4-0, 67ème)

Réduits à dix, menant largement au score, les Maritimes laissent davantage d’espace aux aveyronnais, et Pérez puis Mendes s’emploient pour retarder l’échéance, avant que le jeune Lacabane, entré en jeu quelques minutes plus tôt, trouve la faille. Une belle récompense pour ce joueur U18 ! (4-1, 85ème)

Lenny Houelche, insaisissable samedi soir

Si Davanture, présent sur le banc de touche, en a été expulsé pour avoir eu le tort de signaler à l’arbitre un joueur blessé, Atcham Atcham a pour sa part la chance de remplacer Bokian sur le front de l’attaque pour les dix dernières minutes. Bonne pioche de Boronad, très inspiré sur ce match, puisque c’est le nouvel entrant qui clôt la marque en remportant un dernier duel avec Zeghbab. (5-1, 88ème)

Espérée, méritée lors des précédentes sorties, la première victoire de la saison intervient à point nommé pour le FC Albères Argelès, qui peut préparer sereinement la réception de Carcassonne en Coupe de France samedi prochain, avant un périlleux déplacement à Muret dans deux semaines en championnat…

Le dernier but signé Atcham Atcham
Argeles et Mendes retrouvent le sourire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.