Municipales 2020 : « Angelets de la Terra », un label culturel pour tous les candidats

L’association culturelle des Angelets de la Terra, créée en 2001, propose son label aux mairies qui agissent en faveur de la langue catalane et des échanges transfrontaliers, ainsi qu’à tous les candidats aux municipales de 2020 qui souhaitent travailler dans ce sens. L’objectif est de réunir toutes les municipalités et les personnes qui veulent œuvrer à la construction d’un pays catalan, au-delà des étiquettes politiques.

Initialement penya de l’USAP et des Dragons Catalans, éditeur de revues sur l’actualité transfrontalière, organisateur de festivals valorisant la création artistique en langue catalane dans les Pays Catalans, puis collectif de musiciens depuis 2010 regroupant une centaine de groupes, les Angelets de la Terra mènent depuis un an des actions en faveur des prisonniers et exilés politiques catalans. Sous forme de concerts solidaires ou d’expositions avec 45 photojournalistes, ces actions ont été réalisées en collaboration avec une trentaine de municipalités du département et ont réuni plusieurs milliers de personnes. L’expérience de terrain des Angelets de la Terra leur permette d’affirmer que la « catalanité » est le véritable vecteur d’une indispensable cohésion sociale.

A un an des élections municipales, cette association culturelle propose à tous les candidats déjà élus ou pas, tête de liste ou pas, faisant partie du mouvement catalan ou pas, de porter le label « Angelets de la Terra » et de s’engager à amener une touche de « catalanité » aux projets de sa commune. Ce label s’adresse aussi à ceux qui font déjà en sorte de valoriser la langue et la culture catalane dans leur commune afin de permettre aux autres municipalités de profiter de leur expérience. Pour obtenir le label, il suffit de contacter l’association à labelangeletsdelaterra@gmail.com.

Il est possible que des candidats portant le label « Angelets de la Terra » se retrouvent sur plusieurs listes dans la même commune. Cela n’est en aucun cas un problème car ce label n’appartient à aucun camp mais à tout un territoire et se veut rassembleur.

Les Angelets de la Terra auront à cœur de favoriser la présence de candidatures labélisées « Angelets de la Terra » dans toute la Catalogne Nord : Capcir, Cerdagne, Conflent, Roussillon, Vallespir, sur la Côte Vermeille, la Salanque, les Aspres, …

« Les Angelets de la Terra n’empiéteront pas sur le libre-arbitre de chaque candidat, à même d’apprécier au mieux avec qui il doit passer des accords pour porter ce projet commun » précisent les responsables.

Les candidats ou les listes qui revendiqueront le label « Angelets de la Terra » devront, dans la mesure de leurs moyens, œuvrer au renforcement de la cohésion sociale et à l’intégration des nouveaux arrivants à travers la mise en œuvre des objectifs généraux suivants :

  • Repositionner la langue catalane au cœur de la cité en favorisant son enseignement à tout âge et en donnant un maximum de présence à la langue dans l’espace public (signalisation, communication de la commune,…) ;
  • Promouvoir une action culturelle en langue catalane, festive et ouverte à tous. Cette action culturelle doit pouvoir valoriser tant les aspects actuels (musique, théâtre, cinéma, poésie…) que les aspects historiques (Histoire de la Catalogne et de ses communes, culture traditionnelle, maintien ou renouveau de fêtes populaires) ;
  • Favoriser la mise en œuvre de l’ensemble de ces actions dans une logique de collaboration entre les communes, les cantons de la plaine, des montagnes et de la côte, mais aussi entre la Catalogne Nord et Sud.

Afin de favoriser la réussite de ce projet commun sur 5 ans, les Angelets de la Terra se proposent de :

  • Tenir à disposition des candidats labélisés un document détaillant des actions menées par d’autres communes et pouvant être généralisées. Le cas échéant, les Angelets aideront les communes qui le souhaitent à adapter ces actions et à en développer de nouvelles.
  • Effectuer une communication externe concertée au moyen d’outils numériques Internet.
  • Faciliter la mise en réseau et la réflexion commune des élus labélisés au moyen de réunions de travail à distance (groupe de discussion, forum…) ainsi qu’en présentiel dans les différents territoires.

+info: http://occatalunyasongs.canalblog.com/archives/2019/03/20/37194023.html

« Visca per la Llibertat » à Pesillà de la Ribera

La mobilisation des élus nord-catalans en faveur des libertés et des droits fondamentaux en Catalogne dépasse les clivages politiques. Après la participation des Angelets de la Terra au salon des maires où ils ont pu élargir le nombre de communes qui accueilleront l’exposition « Visca per la Llibertat », des représentants du collectif des maires solidaires, de la région Occitanie et du département des Pyrénées-Orientales sont intervenus à Pesillà de la Ribera, lors de l’inauguration de l’exposition itinérante sur le processus d’indépendance.

L’inauguration de « Visca per la Llibertat » (www.visca-llibertat.cat) a débuté par des discours de Jean-Paul Billés, maire de Pesillà de la Ribera, Armelle Fourcade, mairesse du Soler, Guy Esclopé, vice-président du Conseil Régional et Nicolas Garcia, vice-président du Conseil Départemental.

Les deux maires ont parlé du manifeste signé par plus de 100 maires du département pour « le respect des libertés et des droits fondamentaux en Catalogne », de leur souhait d’intégrer des maires de toute la France et de se rendre bientôt à Waterloo, avec un maximum de maires, pour rencontrer le président catalan en exil. Nicolas Garcia et Guy Esclopé ont rappelé que le Conseil Départemental et le Conseil Régional ont voté deux motions pour demander la libération des prisonniers politiques.

Nicolas Garcia a fait mention de sa collaboration avec Marie-Pierre Vieu, député européenne communiste, qui soutient les prisonniers politiques avec José Bové, député européen écologiste et d’autres députés européens. Armelle Fourcade a souligné l’importance du manifeste de soutien signé par 41 sénateurs français et porté, entre autre, par le sénateur François Calvet, ancien maire du Soler.

La mobilisation des élus nord-catalans en faveur des libertés et des droits fondamentaux en Catalogne dépasse les clivages politiques et tous les élus présent à Pesillà de la Ribera s’en sont félicités.

Plus d’info : http://occatalunyasongs.canalblog.com/archives/2019/04/01/37223795.html 

« Angelets de la Terra », un label culturel pour tous les candidats « Angelets de la Terra », un label culturel pour tous les candidats

Les Angelets de la Terra présentent qui plus est leur label et leurs actions solidaires au salon des maires 

Tous les ans, l’association des maires de Catalogne Nord propose aux élus locaux un salon d’information. Il s’est déroulé la semaine dernière. Au menu de ce rendez-vous, très prisé par les maires et leurs collègues élus, des tables rondes et des rencontres où il a été question de développement durable, gestion énergétique, sécurité routière, gestion patrimoniale et revitalisation des centres bourgs.

Pourtant, cette fois, un sujet qui va au-delà de la gestion communale s’est immiscé dans les conversations : le processus d’indépendance en Catalogne et la dure répression de l’état espagnol. Bien entendu, ce salon, sous la houlette de l’état et du préfet, n’a pas donné de caractère officiel à ce débat qui était pourtant dans tous les esprits alors que 41 sénateurs venaient de signer un manifeste en faveur des droits et des libertés fondamentales en Catalogne.

Les Angelets de la Terra ont eu l’occasion de participer aux deux jours de salon et ont pu rencontrer une dizaine de maires qui se sont avérés très intéressés par la présentation de l’exposition de photojournalisme « Visca per la Llibertat » dans leurs communes. Les échanges entre les Angelets et les élus se sont majoritairement fait en catalan dans un esprit de convivialité et en pleine conscience de l’importance des faits qui se déroulent actuellement en Catalogne du Sud et en Espagne.

Il a été aussi question du label culturel que les Angelets de la Terra proposent aux mairies et aux candidats aux prochaines élections municipales, afin de généraliser la promotion de la langue et de la culture catalanes, ainsi que les échanges avec le reste de la Catalogne.

+info : http://occatalunyasongs.canalblog.com/archives/2019/04/01/37223989.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.