Moustique tigre : la ville organise la prévention… des gestes simples pour rester au sec !

moustique-tigre-la-ville-organise-la-prevention-des-gestes-simples-pour-rester-au-sec

A l’initiative du Maire–Adjoint de Quartier, Chantal Gombert, et de Christelle Poloni, conseillère municipale déléguée à l’Hygiène et Santé, la Ville de Perpignan organisait une réunion publique, mardi 28 juin, à laquelle de très nombreux Perpignanais ont participé.

Objectif : inviter la population à lutter contre le moustique et le moustique tigre afin de limiter sa prolifération.
L’idée étant de faire équipe avant qu’il ne pique grâce a des actes simples et de prévention à la portée de tous ! Dans les quartiers de l’Ouest de Perpignan, ou la campagne est en ville, nous avons statistiquement la plus grande proportion que ces petites bêtes proches de chez nous nous piquent !

Alors quelques actes simples comme, bâcher, couvrir ou encore vider tous les récipients susceptibles de retenir des eaux stagnantes, est la principale des actions à faire au quotidien.

Les habitants connaissent à présent tout sur cette petite bête rayée qui a commencé à s’implanter en 2004 sur la Côte d’Azur, avant d’envahir peu à peu le littoral méditerranéen puis d’autres départements du sud de la France. Au-delà de sa piqûre douloureuse, l’insecte peut être vecteur de maladies tropicales comme la dengue ou le chikungunya.

Pour éviter d’en arriver là, la Ville de Perpignan a pris les devants et lance une campagne de communication préventive à destination des habitants afin de limiter les risques de prolifération.

Les « gîtes » de reproduction du « moustique tigre » Aedes albopictus sont de micro dimension, toujours en milieu urbain ou périurbain. Les « gîtes » de reproduction sont donc, en grande partie, fabriqués par l’Homme. Ils se trouvent le plus souvent au sein des domiciles privés (cours, jardins, terrasses, balcons…).

Monsieur PALAU chef d’agence EID de Canet a rappelé que 80 % de la population du moustique tigre se trouve chez les particuliers.« Il faut supprimer les zones où le moustique va vivre et se reproduire, c’est-à-dire tous les recoins où l’on peut trouver de l’eau stagnante ». Par exemple, les soucoupes des pots de fleurs sont un lieu de vie idéal, tout comme les gamelles des animaux domestiques, les pluviomètres, etc. Ces réceptacles doivent être vidés deux fois par semaine. Il est aussi conseillé de couvrir les réservoirs d’eau qui restent à l’extérieur.

Soyez secs avec les moustiques
Un dispositif est ouvert au public pour signaler une nuisance ou une perception de gêne et pour recevoir une visite ou un conseil. Vous pouvez contacter : la Direction Hygiène et Santé de la Ville de Perpignan au 04.68.66.35.01 ou le Numéro indigo de l’EID 0 825 399 110.

moustique-tigre-la-ville-organise-la-prevention-des-gestes-simples-pour-rester-au-sec

moustique-tigre-la-ville-organise-la-prevention-des-gestes-simples-pour-rester-au-sec

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.